retour article original

mercredi 29 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
AFP, 30 mai 2005

Irak : Le chef du principal parti sunnite arrêté par les troupes d’occupation américaines


La principale formation sunnite d’Irak, le Parti islamique, a annoncé que son chef, Mohsen Abdel Hamid, et trois de ses fils avaient été arrêtés, à l’aube, lundi 30 mai 2005, par des soldats américains, à Bagdad.


"Mohsen Abdel Hamid a été arrêté, à 04h00, dans sa maison du quartier Al-Khadra, dans l’ouest de Bagdad, ainsi que ses fils, Yasser, Mokdad et Assyad", a déclaré à l’AFP Alaa Makki, du bureau politique du Parti islamique, affirmant qu’aucune explication n’a été fournie sur les motifs de cette arrestation. Selon M. Makki, les soldats qui ont procédé aux arrestations ont brisé des fenêtres de la résidence du responsable politique et ont maltraité M. Abdel Hamid et ses fils, dont le dernier Assyad "est atteint d’une maladie grave". "Ils n’ont pas hésité à couvrir la tête de M. Abdel Hamid d’un sac avant de l’emmener", a encore affirmé M. Makki, qualifiant ces arrestations de "point noir dans l’histoire de l’Amérique en Irak".

Cette arrestation intervient au moment où les autorités de Bagdad et les Américains appellent les sunnites à participer au processus politique. Le Parti islamique s’était retiré de la course pour les élections générales du 30 janvier 2005, après avoir demandé en vain leur report en estimant qu’elles ne pouvaient pas se tenir dans un climat de violence.

Interrogée par l’AFP, l’armée américaine n’a pas confirmé cette arrestation, mais elle a indiqué qu’elle tentait de vérifier la véracité des informations. "Aucune explication n’a été donnée à ces arrestations, mais des interprètes de l’armée américaine présents avec les soldats ont reproché au Parti islamique de ne pas participer au processus politique", a ajouté M. Makki.

Le dirigeant du Parti islamique a affirmé que "plus de 200 membres" de sa formation se trouvaient dans les centres de détention américains sans qu’aucune accusation ne soit portée contre eux. Il s’est étonné de ces arrestations qui interviennent au lendemain d’une déclaration du porte-parole du gouvernement, Leith Koubba, dans laquelle il s’est félicité de la prise de position du Parti islamique contre la violence. "Le gouvernement doit s’expliquer là dessus", a-t-il dit. Réagissant à un appel du gouvernement aux formations sunnites pour clarifier leur position sur la violence politique, notamment celle visant les forces de l’ordre, le Parti islamique avait condamné dans un communiqué "toutes les formes de terrorisme qu’elles émanent d’individus, de groupes ou de gouvernements". Il avait en même temps mis en garde contre la transformation des forces de l’ordre en instrument de répression aux mains des chiites.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source