retour article original

dimanche 19 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
ATS, 1er juin 2005

Irak : L’ONU prolonge son soutien au régime tortionnaire de Bagdad ; réduction de peine en appel pour deux soldats britanniques


NEW YORK - Le Conseil de sécurité de l’ONU a autorisé, mardi 31 mai 2005, l’extension du mandat de la Force multinationale sous commandement américain en Irak. Elle pourra rester dans le pays "jusqu’à la fin du processus politique et en conformité avec la résolution 1546".


Le Conseil a donné cette autorisation, à la demande des autorités irakiennes, de manière informelle, sans adopter de résolution. Il a annoncé son accord dans une simple déclaration à la presse lue par sa présidente pour le mois de mai 2005, l’ambassadeur du Danemark à l’ONU, Ellen Loj. Dans cette déclaration, le Conseil s’est "félicité des progrès accomplis dans le recrutement, la formation et l’équipement des forces de sécurité irakiennes". Il a exprimé l’espoir que ces forces soient bientôt en mesure "d’assumer la responsabilité de la sécurité nationale de l’Irak". Aux termes de sa résolution 1546 du 8 juin 2004, le Conseil de sécurité avait décidé que le mandat de la force serait réexaminé à la demande du gouvernement irakien ou 12 mois après la date de son adoption.

Le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari avait demandé à l’ONU d’autoriser cette prolongation, soulignant que son pays faisait face "à une campagne destructrice de terreur et de violence". "Nos forces de sécurité ne peuvent pas encore assurer la pleine responsabilité du maintien de la sécurité nationale et de la défense des frontières", avait-il ajouté. M. Zebari devait en outre demander, mercredi 1er juin 2005, à la secrétaire d’Etat, Condoleezza Rice, une augmentation de l’effort d’aide des Etats-Unis. "Nous avons besoin de la coopération de tous nos voisins et de la communauté internationale pour accélérer le processus de formation, d’équipement et d’aide (aux forces de sécurité irakiennes)", a-t-il dit.

Réduction de peine en appel pour deux soldats britanniques

LONDRES - Deux soldats britanniques, condamnés pour des brutalités infligées à des prisonniers civils irakiens, ont vu leur peine réduite en appel, a indiqué le ministère britannique de la Défense. Ils avaient écopé de peines de prison en première instance.

Le caporal en chef Mark Cooley, 25 ans, avait été condamné en février par une cour martiale à Osnabrück (Allemagne) à deux ans de prison. Il avait été reconnu coupable d’avoir transporté un prisonnier ligoté sur un monte-charges et d’avoir "fait semblant de frapper" un détenu lors d’une séance de photos au sein de leur section. Une photo prise par un autre soldat montrait l’Irakien cherchant à trouver l’équilibre sur le monte-charges dans un camp militaire au sud de l’Irak. La peine de Mark Cooley a été réduite à 18 mois de prison après une révision de son cas par les autorités de l’armée, a indiqué, mercredi 1er juin 2005, un porte-parole du ministère.

Le fusilier Gary Bartlam, auteur d’une série de photos choquantes prises en Irak, dont celle de Mark Cooley, a vu sa condamnation réduite de 18 à 12 mois de détention. Ces décisions ont été prises, en mai 2005, par un conseil de révision siégeant à huis clos, a indiqué le porte-parole, ajoutant qu’il ne pouvait donner aucun commentaire sur leurs justifications.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source