retour article original

vendredi 28 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
AP, 26 juin 2005

Irak : Entrevues secrètes entre Américains et responsables de la résistance, selon le "Sunday Times"


LONDRES (AP) - Des Américains ont eu récemment des discussions secrètes avec les chefs de plusieurs groupes résistants irakiens, dans une tentative pour engager le dialogue avec la résistance, affirme le "Sunday Times" dans sa dernière édition.


Selon le journal dominical britannique, quatre responsables américains ont "apparemment rencontré en tête à tête" les chefs de plusieurs groupes, les 3 juin et 13 juin 2005, dans une villa proche de Balad, à environ 25 km au nord de Bagdad. D’après le journal, qui cite des sources irakiennes non identifiées, Ansar Al-Sunnah, qui a revendiqué plusieurs attentats suicide en Irak et fait 22 morts, à Noël 2004, dans une base américaine à Mossoul dans le nord du pays, était représentée à la première entrevue. L’armée de Mohammed et l’Armée islamique en Irak, qui a revendiqué en août l’exécution du journaliste italien Enzo Baldoni, étaient aussi présentes, selon le "Sunday Times".

Le journal affirme que l’un des Américains s’est présenté comme un représentant du Pentagone et s’est dit prêt à "trouver des moyens de faire cesser le bain de sang des deux côtés et à écouter les revendications et doléances". Il aurait également fait savoir que les résultats des discussions seraient relayés à ses supérieurs à Washington. Toujours selon le "Sunday Times", les responsables américains ont tenté d’obtenir des informations sur la structure, le commandement et les opérations des groupes résistants, ce qui a irrité certains de leurs membres. On leur avait dit que les discussions porteraient sur leur principale exigence, celle d’un calendrier pour le retrait des troupes américaines en Irak, d’après le journal. Lors des discussions du 13 juin 2005, les Américains auraient exigé que deux autres groupes, celui de la Révolution de 1920 et le conseil des Moudjahidine, rompent tous les liens avec Al-Qaïda en Irak, le groupe du Jordanien Abou Moussab Al-Zarqaoui.

Ni le gouvernement irakien ni les autorités américaines à Bagdad n’ont voulu confirmer ces informations, précise le "Sunday Times". Toutefois, un ancien ministre irakien de l’électricité, Ayham Al-Samarie, avait confié, le 7 juin 2005, à l’Associated Press, que l’Armée islamique en Irak et l’Armée des Moudjahidine étaient prêtes à négocier avec le gouvernement irakien. Un député chiite, Hummam Hammoudi, a également récemment déclaré à l’AP que le gouvernement irakien avait ouvert des voies indirectes de communications avec certains groupes insurgés. Les contacts "deviennent plus prometteurs et ils nous incitent à poursuivre", avait-il dit.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source