retour article original

dimanche 25 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Italie L’affaire Parmalat
Le Matin online, 22 février 2004

Scandale Parmalat : la situation de la banque PKB sous la loupe


Une succursale de la banque PKB

BERNE - La Commission fédérale des banques analyse la situation de la banque privée luganaise PKB dans le cadre de la débâcle du groupe Parmalat. Selon la presse italienne, l’ex-patron de Parmalat Calisto Tanzi y aurait déposé au moins 100 millions d’euros.


"Nous sommes en train d’éclaircir une nouvelle piste", a dit Tanja Kocher, porte-parole de la Commission fédérale des banques (CFB). L’autorité de surveillance helvétique a pris cette décision de sa propre initiative, a précisé la porte-parole, confirmant une information du "SonntagsBlick".

Selon la presse italienne, l’ex-patron de Parmalat Calisto Tanzi aurait déposé au moins 100 millions d’euros sur un compte de la banque privée PKB. Le groupe suédois Tetra Pack a aussi versé de l’argent pendant huit ans sur le compte luganais de M. Tanzi, selon des journaux italiens.

Calisto Tanzi

Fin janvier, la CFB s’était penchée sur les liens entre Geslat, filiale tessinoise du groupe agroalimentaire italien, et la société financière Credito Privato Commerciale (CPC).

La CFB a demandé des éclaircissements au réviseur externe du CPC, société basée à Lugano. L’un des administrateur de Geslat était jusqu’il y a quelques mois également administrateur du CPC, une société qui a travaillé pour Geslat.

Le Matin online

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source