retour article original

samedi 25 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
AFP, 4 juillet 2005

Irak : La résistance veut une offre du Congrès américain pour un dialogue formel


Un "porte-parole" de deux groupes de la résistance irakienne, Ibrahim Youssef Al-Chammari, a appelé, lundi 4 juillet 2005, sur la chaîne Al-Jazira, le Congrès américain à lui faire une proposition "officielle" pour entamer un dialogue formel avec l’administration du président George W. Bush.


"Nous n’accepterons qu’une initiative officielle du Congrès américain, avec un calendrier précis et une décision contraignante. Que cela soit clair", a déclaré M. Chammari, qui parlait au nom de l’Armée islamique en Irak et de l’Armée des Moujahidine. Il était interrogé par la chaîne de télévision qatariote sur l’amorce d’"un dialogue" entre la résistance et les autorités américaines en Irak, dans la foulée des tractations sur des contacts avec l’ambassade des Etats-Unis, à Bagdad, en vue de négocier un arrêt des opérations de la résistance. Sans démentir clairement les informations sur de tels contacts, il a nié l’amorce, à ce stade, d’un dialogue avec les Américains. "Je démens l’existence d’un dialogue (...). Toute initiative sur des négociations se fera conformément à notre programme politique (...), et aucun contact de ce genre n’a eu lieu, directement ou indirectement, avec les Américains", a déclaré M. Chammari. "La question des négociations est tributaire de (notre) programme politique. Elle n’est pas d’actualité pour le moment, car il ressort de la situation sur le terrain que les Etats-Unis ne veulent pas négocier mais qu’ils veulent suivre la politique de la terre brûlée". "Ce qui s’est dit dans les médias n’est qu’une tromperie pour les législateurs américains, l’administration (du président George W. Bush) voulant dire qu’elle est réaliste, qu’elle désire négocier et parvenir à un règlement, pour gagner du temps", a indiqué M. Chammari, estimant que Washington était "embarrassé" par l’instabilité en Irak.

M. Chammari a été désigné par l’Armée islamique en Irak et l’Armée des Moujahidine, deux groupes de la résistance, comme "leur porte-parole", selon un communiqué en leur noms diffusé sur internet lundi 4 juillet 2005.

Vendredi 1er août 2005, un responsable américain, à Bagdad, avait confirmé à l’AFP que l’ambassade américaine en Irak avait eu des contacts avec des représentants de la résistance, mais n’avait jamais rencontré "en connaissance de cause" des résistants.

Le 26 juin, le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, avait reconnu que des contacts avaient lieu avec les résistants, en Irak, tout en minimisant leur importance et en estimant que la résistance pourrait durer longtemps. Le lendemain, il avait été plus précis, en démentant tout contact entre Américains et le chef d’Al-Qaïda en Irak, Abou Moussab Al-Zarqaoui.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source