retour article original

vendredi 23 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
AFP, 13 juillet 2005

Proche Orient : Raid israélien et bouclage des territoires palestiniens


JERUSALEM (AFP) - Un policier palestinien a été tué et un autre blessé, mercredi 13 juillet 2005, à l’aube, lors d’un raid de représailles mené quelques heures après un attentat suicide palestinien en Israël, qui a imposé un bouclage des territoires "jusqu’à nouvel ordre".


Le raid a été mené à Tulkarem en Cisjordanie par l’armée israélienne peu après après l’attentat suicide qui a coûté la vie à trois Israéliennes, près d’un centre commercial, à Netanya, au nord de Tel Aviv, ont indiqué des responsables palestiniens. Trois Israéliennes ont été tuées et une quarantaine de passants blessés dans un attentat suicide palestinien, devant un centre commercial, à Netanya, le premier en Israël depuis près de cinq mois. Les trois victimes sont deux jeunes filles de 16 ans et une femme de 31 ans. Les autorités israéliennes ont immédiatement accusé l’Autorité palestinienne de ne rien faire contre les groupes radicaux, dont l’un, le Jihad islamique, a revendiqué l’attentat.

Au cours de cette opération, deux soldats israéliens ont été légèrement blessés, selon le porte-parole de l’armée israélienne qui a souligné que deux membres du Jihad islamique, un mouvement qui revendiqué l’attentat, ont été arrêtés. Il a précisé que le raid visait à faire cesser les activités du Jihad islamique dans la région de Tulkarem, d’où était parti le kamikaze. "La ville de Tulkarem est un bastion du Jihad islamique. Cette organisation y agit librement", a souligné le porte-parole. Un officier supérieur israélien a précisé, à la radio publique, que l’opération allait se prolonger plusieurs jours.

Selon la radio publique, l’armée a réoccupé Tulkarem, dont l’Autorité palestinienne avait repris le contrôle sécuritaire, le 21 mars à la suite d’arrangements conclus lors du sommet de Charm el-Cheikh, en Egypte, le 8 février 2005. Un responsable israélien a précisé que la décision de remettre les pouvoirs sécuritaire à l’Autorité palestinienne à Ramallah, Bethléem et Kalkiliya, trois villes de Cisjordanie, était gelée. Ces localités avaient été réoccupées à la suite du déclenchement de l’intifada en septembre 2000. Après la réoccupation de Tulkarem, seule Jéricho reste sous la responsabilité de l’Autorité palestinienne.

L’armée israélienne a par ailleurs imposé, mercredi 13 juillet 2005 au matin, un bouclage de la Cisjordanie et de la bande de Gaza "jusqu’à nouvel ordre", toujours selon le porte-parole militaire. "Nous avons imposé un bouclage des territoires jusqu’à nouvel ordre", a déclaré la porte-parole de l’armée.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source