retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
AFP, 15 juillet 2005

Proche Orient : Raids aériens israéliens dans la bande de Gaza


GAZA (AFP) - Des hélicoptères israéliens ont effectué trois raids, durant la nuit de jeudi 14 juillet à vendredi 15 juillet 2005, dans la bande de Gaza, peu après la mort d’une Israélienne tuée par des roquettes tirées par des résistants palestiniens, a-t-on indiqué de sources sécuritaires palestiniennes.


Les hélicoptères ont tiré trois roquettes près du camp de réfugiés de Jabalya, dans le nord de la bande de Gaza, vers un centre culturel contrôlé par le Hamas, principal mouvement islamique palestinien, sans faire de victime. Le bâtiment visé a été très sérieusement endommagé ainsi que deux maisons voisines. Deux autres attaques d’hélicoptères se sont produites à Deir El-Balah et Khan Younes, dans le centre de la bande de Gaza, notamment contre des locaux de la police palestinienne. Ces raids ont provoqué des dégâts matériels limités, sans faire victime. D’autres hélicoptères survolaient également la ville de Gaza.

Quelques heures auparavant, une Israélienne avait été tuée par des roquettes artisanales tirées à partir du nord de la bande de Gaza vers le sud du territoire israélien. Un autre Israélien a été légèrement blessé par les tirs de quatre roquettes de type Qassam qui ont explosé dans le village de Netiv Ha’asara, à la frontière entre Israël et le nord de la bande de Gaza. Les tirs de roquettes ont été revendiqués dans des communiqués séparés par le mouvement islamiste Hamas et les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, un groupe armé lié au Fatah, le mouvement du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas.

La police et les services de sécurité palestiniens ont été placés, jeudi 14 juillet au soir, en état d’alerte, dans la bande de Gaza, en raison de "la tension sur le terrain", a annoncé un porte-parole du ministère palestinien de l’Intérieur. Le ministre de l’Intérieur, Nasr Youssef, a pour sa part précisé que des "ordres avaient été donnés aux services de sécurité et à la police d’empêcher, par la force si besoin, tous les tirs de roquettes et de mortiers" contre des objectifs israéliens. "Nous prendrons toutes les mesures énergiques pour mettre fin à ces tirs et trouver une solution", a déclaré aux journalistes M. Youssef, à l’issue d’une rencontre, à Gaza, avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. M. Abbas est arrivé, jeudi 14 juillet, à Gaza, pour participer à une réunion d’urgence avec les groupes armés en vue de sauver une trêve des violences décrétée, fin janvier 2005, et très sérieusement mise en cause.

Peu avant la mise en état d’alerte des forces de sécurité, cinq membres du Hamas, qui s’apprêtaient à tirer des obus de mortiers vers Israël, ont été blessés, dont un grièvement, par des tirs de policiers palestiniens, ont indiqué des témoins et des sources médicales. Deux passants, non membres du Hamas, ont également été blessés par les tirs des policiers, a-t-on ajouté de mêmes sources. Lors d’une conférence de presse, à Gaza, la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine Al-Qassam, a mis en garde l’Autorité palestinienne et affirmé que tirer sur ses hommes étaient "une ligne jaune que les Brigades ne peuvent négliger". Les Brigades "répondront à toutes les attaques de l’ennemi sioniste", a par ailleurs affirmé un porte-parole du groupe, sous couvert de l’anonymat, accusant l’Autorité palestinienne de vouloir "détruire l’union nationale".

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source