retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
ATS, 15 juillet 2005

Irak : Le gouvernement suisse s’apprête à fournir des blindés au régime tortionnaire de Bagdad

Suivi d’un commentaire


BERNE (ATS) Malgré le feu vert du Conseil fédéral suisse [exécutif de la Confédération], fin juin 2005, la livraison de 180 chars de transport de troupes aux Emirats arabes unis n’a pas encore débutée. L’Irak, qui se les verra offrir, doit encore confirmer officiellement qu’il en sera l’utilisateur final.


L’autorisation d’exportation définitive n’a pas encore été délivrée, a indiqué, vendredi 15 juillet 2005, à l’ats, Manuel Sager, porte-parole du Département fédéral de l’économie (DFE), confirmant une information de la "Neue Luzerner Zeitung". Les 180 chars M 113, provenant des surplus de l’armée suisse et d’une valeur de 12 millions de francs, doivent être achetés par les Emirats arabes unis. Ces derniers ont indiqué qu’ils les offriront à l’Irak. L’Etat irakien doit confirmer officiellement qu’il sera l’utilisateur final, a expliqué M. Sager. Cette déclaration doit être adressée au secrétariat d’Etat à l’économie (seco) par le groupe d’armement Ruag, qui est à l’origine de la demande d’exportation. Le Secrétariat d’Etat à l’économie a par ailleurs confirmé l’information du "Blick" de vendredi 15 juillet 2005 selon laquelle une autre formalité n’a pas encore été remplie : les Etats-Unis, pays où les chars ont été construits, doivent eux aussi donner leur aval à l’opération.

La vente de ces chars à destination de l’Irak a suscité la controverse. Pour le Conseil fédéral, ces engins serviront à protéger les forces de sécurité irakiennes, cibles quotidiennes de la résistance. Les critiques sont réapparues après les attentats de Londres, soulignant que la livraison de matériel militaire à l’Irak risquait de faire de la Suisse une cible du terrorisme islamiste.

Agence télégraphique suisse

Commentaire

La Suisse n’est pas censée livrer du matériel de guerre à un pays en guerre, ni même à un pays où il existerait un risque de guerre imminente. Or, il faut faire preuve d’une remarquable hypocrisie pour nier que l’Irak soit un pays en guerre. Dès lors, il semble que cette livraison de blindés à l’Irak constitue une violation flagrante de la neutralité suisse.

Frank BRUNNER

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source