retour article original

jeudi 20 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
AP, 17 juillet 2005

Proche Orient : L’armée israélienne prépare une vaste opération dans la Bande de Gaza


JERUSALEM (AP) - L’armée israélienne prépare une vaste opération terrestre dans la Bande de Gaza, a annoncé, dimanche 17 juillet 2005, le vice-ministre de la Défense, Zeev Boim, précisant que la date de son lancement devrait être décidée dans les prochaines heures.


"Nous nous dirigeons vers une vaste opération dans la Bande de Gaza. On ne fait plus confiance à Abou Mazen. On ne croit pas qu’il va affronter le terrorisme", a-t-il déclaré sur la radio israélienne en référence au président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Interrogé sur un éventuel report de l’opération après la visite de la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, prévue la semaine prochaine dans la région, il a répondu : "cela dépend de ce qui va se passer dans les prochaines heures. C’est une question d’heures. Nous ne tolérerons pas une pluie de (roquettes) Qassam". Le Premier ministre, Ariel Sharon, a promis de réprimer les tirs palestiniens avant le "désengagement". Les troupes israéliennes ont abattu, tôt dimanche 17 juillet 2005, un membre du Hamas, après un tir de mortier contre la colonie de Neve Dekalim, selon l’organisation palestinienne. L’armée israélienne a précisé qu’elle vérifiait cette information.

Les militants palestiniens ont tiré plus d’une centaine de projectiles contre des cibles israéliennes, depuis jeudi 14 juillet. Ces attaques surviennent moins d’un mois avant le retrait de l’Etat hébreu de la Bande de Gaza et de quatre colonies juives de Cisjordanie. Les attaques se poursuivaient dans la matinée : deux roquettes et huit obus de mortiers ont été tirés contre la ville israélienne de Sderot, déjà visée par une quarantaine de roquettes depuis jeudi 14 juillet. Le Hamas a revendiqué la majorité des tirs de roquettes et de mortiers du week-end. Mais c’est le Jihad islamique qui était derrière l’attentat-suicide de Natanya, qui a tué cinq Israéliens, et les attaques qui ont visé Sderot dimanche matin 17 juillet 2005.

Le négociateur palestinien, Saeb Erekat, a affirmé qu’une incursion israélienne aura "un impact catastrophique sur le plan de retrait et tous les efforts pour en faire un désengagement couronné de succès, sans heurts et pacifique". Selon lui, Mahmoud Abbas est déterminé à réprimer les militants.

Mahmoud Abbas a appelé, samedi 16 juillet au soir, les groupes militants palestiniens à cesser leurs attaques contre Israël et à reprendre la trêve de cinq mois avec l’Etat hébreu, tout en dénonçant la politique du gouvernement Sharon. "Nous n’allons pas permettre à qui que ce soit de prendre des risques avec notre cause nationale", a-t-il déclaré en référence à la trêve conclue en février 2005.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source