retour article original

vendredi 26 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
AFP, 17 juillet 2005

Proche-Orient : Le Hamas se dit lié par la trêve, mais veut pouvoir "se venger"


Le Hamas, principal mouvement islamiste palestinien, a affirmé, dimanche 17 juillet au soir, qu’il continuait à être lié à la trêve des attaques anti-israéliennes conclue, en mars 2005, au Caire, tout en revendiquant son droit à la "vengeance".


"Nous confirmons que nous continuons à être liés aux arrangements sur une accalmie conditionnelle conclus au Caire, mais nous revendiquons le droit de nous venger en cas d’attaques ennemies (ndlr : d’Israël)", a affirmé Saïd Syam, un dirigeant du Hamas, à l’issue d’une rencontre, à Gaza, avec une délégation égyptienne. "Si l’ennemi cesse ses agressions, nous n’exercerons plus notre vengeance tout en continuant à résister", a ajouté ce responsable islamiste, dont le nom est l’homographe de celui d’un membre du Hamas tué, dimanche 17 juillet 2005 au matin, dans la bande de Gaza, par l’armée israélienne. M. Syam a par ailleurs estimé "prématurée" une rencontre avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Avant cela, "nous voulons que l’Autorité palestinienne fasse pression sur l’ennemi sioniste pour qu’il cesse ses agressions", a-t-il dit.

Selon des responsables palestiniens, M. Abbas, arrivé, jeudi 14 juillet, dans la bande de Gaza, a refusé, dimanche 17 juillet, de rencontrer des représentants du Hamas. Avant que M. Syam ne fasse ses déclarations, M. Abbas avait affirmé qu’il était déterminé à mettre fin "à tout prix" aux tirs de roquettes contre des objectifs israéliens auxquels se sont livrés, depuis jeudi 14 juillet, des activistes du Hamas notamment. Le président de l’Autorité palestinienne a également rejeté une demande du Hamas de constituer une commission interpalestinienne qui serait chargée de superviser le retrait israélien de la bande de Gaza prévu pour le mois d’août 2005. "Personne ne peut rêver que nous acceptions que se constitue un deuxième pouvoir" face à l’Autorité palestinienne, a-t-il souligné.

Dans la bande de Gaza, six Israéliens ont été blessés, dimanche 17 juillet 2005, dont deux grièvement, dans la colonie de Neve Dekalim, par des obus de mortiers. L’attaque a été revendiquée par le Hamas.

Depuis vendredi 15 juillet, l’armée israélienne a tué neuf membres du Hamas, dans une série de raids déclenchés à la suite de la mort d’une Israélienne tuée, jeudi 14 juillet 2005, par l’explosion d’une roquette Qassam.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source