retour article original

jeudi 25 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
Reuters, 19 juillet 2005

Proche Orient : L’armée israélienne encercle des milliers d’opposants au retrait de la bande de Gaza


KFAR MAIMON, Israël (Reuters) - Les forces de sécurité israéliennes ont encerclé des milliers de manifestants, qui menacent de défier le gouvernement d’Ariel Sharon en marchant sur les colonies juives de la bande de Gaza afin d’y entraver la mise en oeuvre du plan de retrait.


Malgré l’interdiction formulée par les autorités, des milliers d’opposants à l’évacuation israélienne de Gaza ont entamé, lundi 18 juillet 2005, une marche en direction du principal bloc de colonies du territoire, le Gouch Katif, où ils espèrent prêter main forte aux colons irréductibles. "Nous avons clairement indiqué qu’ils ne bougeraient pas. Nous ne le permettrons pas. Il serait illogique de notre part de laisser les masses (de manifestants) atteindre le Gouch Katif", a déclaré le ministre de la Sécurité interne, Gideon Ezra.

Des centaines de policiers et de militaires ont encerclé, avant l’aube, les tentes plantées par les manifestants près de la ferme collective de Kfar Maimon, dans le sud d’Israël. Des milliers d’autres soldats étaient en train d’être dépêchés dans cette zone.

Le conseil des colons YESHA, qui organise la manifestation, a invité les protestataires à poursuivre leur route pour atteindre le Gouch Katif par tous les moyens possibles. "Aujourd’hui, nous continuons notre marche sur le Gouch Katif", a déclaré Zviki Bar-Hai, le chef des colons de Cisjordanie, où quatre implantations doivent également être démantelées dans le cadre du plan de retrait. "Il semble que l’armée ait gagné le premier round, mais ce n’est pas fini", estimait pour sa part George Green, un Israélien de 41 ans venu d’Haïfa, dans le nord du pays. "Même s’ils ont plus de munitions, nous restons déterminés à manifester."

Redoutant des violences, le gouvernement israélien a déployé 20000 policiers et soldats, lundi 18 juillet 2005, et tenté d’empêcher des bus d’atteindre le lieu de rassemblement. L’initiative des autorités israéliennes est venue alimenter la colère d’une partie de la droite et des quelque 8500 juifs qui vivent dans la bande de Gaza, au milieu de 1,3 million de Palestiniens.

D’après les sondages, la plupart des Israéliens appuient le plan de désengagement du Premier ministre, Ariel Sharon, qui doit débuter à la mi-août et que les médiateurs internationaux tiennent pour un moyen de relancer les pourparlers de paix.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source