retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
Le Monde, 19 juillet 2005

Irak : Al-Qaida lance un ultimatum d’un mois pour le retrait des troupes d’occupation européennes


L’un des groupes du réseau Al-Qaida ayant revendiqué les attentats du 7 juillet 2005, à Londres, a donné, via Internet, un mois aux nations européennes présentes en Irak pour en retirer leurs troupes, sous peine de lancer de nouveaux attentats en Europe.


"Ce message est le dernier que nous adressons aux Etats européens. Nous vous donnons un délai d’un mois pour faire sortir vos soldats de la terre de Mésopotamie [Irak]", lit-on dans un communiqué, daté du 16 juillet, diffusé sur une page Web non reliée à un site. Cette page porte comme en-tête, en arabe, l’intitulé suivant : "Kataëb Abou Hafs Al-Masri - Qaïdat Al-Jihad - Liwa Europa" (Brigades Abou Hafs al-Masri - Qaida/Djihad - Division Europe). "C’est un message que nous adressons aux Croisés qui sont toujours présents en Irak : le Danemark, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, l’Italie et les autres pays dont les soldats continuent de sillonner le territoire irakien", poursuit le texte, qui semble ignorer que les Pays-Bas ont retiré leurs troupes d’Irak en mars 2005. A l’expiration de l’ultimatum, "les moudjahidines, qui sont aux aguets, auront d’autres mots à dire dans vos capitales", avertissent les auteurs du texte. "Les attaques dirigées contre des villes européennes relèvent de la légitime défense et constituent une réponse à l’humiliation et à la honte dont souffre la nation islamique, du Golfe au Maghreb", ajoute le communiqué.

Les attentats de Londres, qui ont fait cinquante-six morts, selon le dernier bilan, ont été revendiqués par le même groupe, deux jours après une première revendication au nom d’un groupe affirmant s’appeler "Organisation Al-Qaida/Djihad en Europe". Les Brigades Abou Hafs Al-Masri (du nom d’un chef d’Al-Qaida qui avait mené les opérations militaires de l’organisation jusqu’à sa mort, en octobre 2001, au cours de la guerre en Afghanistan) avaient aussi revendiqué les attentats à la bombe du 11 mars 2004, à Madrid (191 morts), ainsi que le double attentat d’Istanbul, en novembre 2003 (63 morts). Ces mêmes brigades avaient menacé l’Europe d’attentats, en août 2004, après l’expiration d’un délai de trois mois donné aux pays européens par le chef d’Al-Qaida, Oussama Ben Laden, pour cesser d’"agresser les musulmans et de s’immiscer dans leurs affaires intérieures", en échange de "la paix".

Le quotidien espagnol El Mundo avait rapporté, le 11 juillet, que les Brigades Abou Hafs Al-Masri, division Europe avaient ordonné le lancement d’attaques sur ce continent, dans un message diffusé, le 29 mai 2005, sur Internet. Selon le journal madrilène, ce message avait été remis par les services secrets espagnols à leurs homologues britanniques, après les attentats de Londres.

Le porte-parole du gouvernement polonais, Darius Jadowski, a déclaré, mardi 19 juillet 2005, à Varsovie, que son pays prenait "au sérieux" les menaces contenues dans le dernier communiqué. "Aucune de ces menaces ne peut être négligée, chacune doit être considérée avec sérieux par les services compétents", a-t-il indiqué. La Pologne commande en Irak une division multinationale de 4000 hommes, dont plus d’un millier sont des soldats polonais.

Avec AFP

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source