retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption
ATS, 27 juillet 2005

Corruption : L’Italie accuse le G4 d’exercer un chantage financier pour influencer la réforme de l’ONU


Vue du siège de l’ONU, à New York

NEW YORK (ATS) Le représentant italien à l’ONU s’en est pris violemment, mardi 26 juillet 2005, aux quatre pays du G4 (Allemagne, Brésil, Inde et Japon). Il les a accusé d’exercer "un chantage" pour faire aboutir leur projet d’élargissement du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le Conseil de sécurité de l’ONU


Les pays du G4 exercent "un chantage sur certains secteurs de l’ONU", a dit Marcello Spatafora en fustigeant des "pressions financières" du G4 sur certains pays membres de l’ONU. Le représentant italien, qui défend un projet rival à celui du G4, a notamment accusé, sans le nommer, un pays du G4, d’avoir gelé un programme de développement de 460000 dollars en faveur d’un pays qui a décidé de soutenir le projet défendu par l’Italie plutôt que de voter pour le projet du G4. "C’est une honte. Ça suffit", a dit M. Spatafora. Le représentant italien a estimé que les réformes de l’ONU ne pouvaient être "conditionnées par le pouvoir de l’argent". Le projet du G4, soutenu officiellement par une trentaine de pays dont la France et la Grande-Bretagne, prévoit un élargissement du Conseil de sécurité de 15 à 25 membres, avec six nouveaux sièges permanents sans droit de veto, dont deux pour l’Afrique, et quatre non-permanents.

Marcello Spatafora

L’Italie est co-signataire, avec onze autres pays (Argentine, Canada, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Espagne, Malte, Mexique, Pakistan, Saint-Marin et Turquie), d’un projet concurrent à celui du G4 qui préconise l’élargissement du Conseil à dix nouveaux membres non-permanents, élus pour deux ans, comme c’est actuellement la règle, mais avec la possibilité d’être réélus immédiatement à la fin de leur mandat. Pour être adopté, un projet doit être approuvé par les deux-tiers de l’Assemblée générale de l’ONU, soit par 128 voix sur 191.

Agence télégraphique suisse

L’Assemblée générale de l’ONU

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source