retour article original

lundi 26 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (2ème partie) : Du 10 janvier 2005 au 28 décembre (...)
ATS, 1er août 2005

Côte d’Ivoire : Echec des négociations armée/FN pour le désarmement


ABIDJAN (ATS) Déjà maintes fois reporté, le désarmement des belligérants en Côte d’Ivoire a été, dimanche 31 juillet 2005, une nouvelle fois retardé. A Abidjan, des négociations entre les chefs militaires de l’armée et de la rébellion ont échoué.


Selon le calendrier adopté le 9 juillet par les deux parties, le 31 juillet 2005 marquait, en théorie, le début des mouvements des forces loyalistes et rebelles volontaires pour le désarmement vers les sites de regroupement spécialisés. Une fois de plus, rien ne s’est finalement passé, malgré les déclarations de bonnes intentions des deux parties et les assurances des responsables du Programme national de désarmement (PNDDR), chargé de superviser tout le processus.

Réunis, depuis samedi 30 juillet 2005, dans la capitale économique, les chefs d’état-major des Forces armées nationales de Côte d’ivoire (Fanci, loyalistes), le général Philippe Mangou, et des FN, le général Soumaïla Bakayoko, ont échoué à trouver un accord sur le pré-regroupement. Si ils ont pu s’entendre sur le volet technique du dossier, notamment le nombre de sites de ces pré-regroupements (75 en zone FN, 35 en zone gouvernementale), leurs discussions ont achoppé sur des questions d’ordre politique soulevées par la rébellion.

Contestant certaines lois électorales promulguées, le 15 juillet 2005, par le président, Laurent Gbagbo, dans le cadre de l’accord de Pretoria 2, les FN ont demandé, en préalable au désarmement, l’arbitrage du médiateur de la crise ivoirienne, le président sud-africain, Thabo Mbeki, sur ces législations. "Toutes les parties se sont entendues au niveau technique sur la question du pré-regroupement, mais il y a eu des litiges qui ne sont pas de notre niveau", a indiqué un responsable de l’ONU, le général canadien Guy Bouchard, qui assistait aux discussions.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source