retour article original

vendredi 18 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (2ème partie) : Du 16 février 2004 au 29 février (...)
AFP, 25 février 2004

Haïti : La France appelle Jean-Bertrand Aristide à "tirer les conséquences" de l’impasse


Port-au-Prince, le 25 février 2004. Une femme passe devant l’une des barricades dressées par les partisans de Jean-Bertrand Aristide

La France appelle le président haïtien Jean Bertrand Aristide "à tirer les conséquences" de "l’impasse" dans laquelle se trouve son régime qui "s’est déjà affranchi de la légalité constitutionnelle", a déclaré, mercredi 25 février 2004, le ministre des Affaires étrangères, Dominique de Villepin.

Dominique de Villepin


De source diplomatique, on a indiqué que cette formulation illustre le souhait de Paris de voir le président Aristide se démettre de ses fonctions.

En évoquant "un régime qui s’est déjà affranchi de la légalité constitutionnelle", M. de Villepin a déclaré qu’il appartient au président haïtien à "tirer les conséquences dans le respect du droit".

"C’est sa décision, c’est sa responsabilité", a-t-il ajouté dans une déclaration transmise à l’AFP.

"Chacun voit qu’il s’agit d’ouvrir une nouvelle page dans l’histoire d’Haïti", a-t-il ajouté.

Agence France Presse

Ce policier haïtien cagoulé vient d’arrêter des partisans de Jean-Bertrand Aristide qui volaient les gens au passage d’une barricade, sur la route de l’aéroport

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source