retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
AP, 10 août 2005

Irak : Six soldats américains tués et six autres blessés dans des attaques de la résistance


BAGDAD (AP) - Quatre soldats appartenant à la Task Force Liberty de l’armée américaine ont été tués et six autres blessés dans l’attaque de leur patrouille par des résistants, dans le nord de l’Irak, a annoncé le commandement américain, mercredi 10 août 2005. Un cinquième soldat américain a été tué dans un attentat-suicide à la voiture piégée, à Bagdad, et un sixième à Ramadi.


Les dix hommes de la Task Force Liberty étaient en patrouille quand ils ont subi une attaque de la résistance, vers 23h30, mardi 9 août 2005, à Beiji, une ville située à 250 km au nord de Bagdad. Les blessés ont été transportés vers un centre médical de la coalition.

Mercredi 10 août 2005, un kamikaze, à bord d’une voiture piégée, a frappé un convoi militaire américain qui attendait à un carrefour de Bagdad, tuant sept personnes dont un soldat américain et blessant plus de 90 autres personnes. Par ailleurs plus d’une dizaine d’autres personnes ont été tuées dans plusieurs attaques dans la capitale irakienne.

Lundi 8 août 2005, un soldat appartenant à la 2e Division de Marines avait été tué par un tir d’armes légères à Ramadi, à 115 km à l’ouest de Bagdad, a précisé le commandement américain.

En date de mercredi 10 août 2005, au moins 1836 soldats américains avaient trouvé la mort en Irak, depuis le début de l’intervention militaire en mars 2003, selon un décompte de l’Associated Press.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source