retour article original

mardi 28 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 23 août 2005

L’Algérie confirme l’entrée en vigueur de l’accord d’association avec l’Union européenne à compter du 1er septembre 2005


Vue d’Alger

ALGER (AP) - L’Algérie a confirmé, mardi 23 août 2005, par le biais de son ministère des Affaires étrangères, que l’accord d’association la liant à l’Union européenne entrera bel et bien en vigueur à compter du 1er septembre 2005.

Algérie


L’Algérie a signé l’accord d’association avec l’Union européenne, le 22 avril 2002, à Valence. "L’accord entrera en vigueur à la date précitée conformément aux dispositions de l’accord et à l’échéancier établi de longue date entre les deux parties", a assuré Mohamed Bedjaoui, ministre des Affaires étrangères, ajoutant que les autorités algériennes ont pris toutes les dispositions appropriées à cet effet. Les assurances du ministre sont un démenti à l’information du Quotidien d’Oran, un journal proche des centres des décisions, selon laquelle l’accord d’association n’entrera pas en vigueur le 1er septembre 2005 et que la date sera soumise à l’approbation des deux signataires. "Fixer un jour précis ne signifie absolument rien quand il s’agit de se préparer à des grands bouleversements de l’économie nationale ", écrit le quotidien, en citant une source du ministère algérien du Commerce.

Mohamed Bedjaoui

Par ailleurs, le ministre algérien du Commerce, Lachemi Djaâboub, a procédé, mardi 23 août 2005, à l’installation de la Commission technique de suivi de la mise en oeuvre de la Zone de libre-échange avec l’Union européenne. "Cette commission sera chargée d’assurer la concertation avec les opérateurs économiques algériens, afin de permettre une évaluation régulière, ainsi que la prise en charge des requêtes des entreprises en relation avec l’application du démantèlement tarifaire pour les produits industriels, et des concessions accordées pour les produits agricoles et agro-alimentaires", a indiqué le ministre en s’adressant aux membres de cette commission.

Vue d’Alger

Tout en rappelant les principales dispositions contenues dans l’accord d’association avec l’Union européenne, le ministre a tenu à assurer les opérateurs économiques (privés et publiques) que cette nouvelle commission vise essentiellement à prendre en charge des préoccupations soulevées par les entreprises quant aux conséquences de l’application de cet accord. Pour le ministre algérien, la mise en oeuvre de l’accord d’association va selon lui "engendrer un accroissement des importations en provenance de l’Union européenne au détriment des autres partenaires algériens", en même temps que l’accord "offre aux entreprises algériennes des opportunités d’exportations avec un meilleur accès aux marchés de 25 pays européens".

Vue d’Alger

Le patronat algérien redoute l’entrée en vigueur de cet accord, en estimant, comme le souligne Issad Rebrab, présent dans le secteur de l’agro-alimentaire, qu’"il y a un déséquilibre dans les concessions entre les deux parties, laissant apparaître un avantage flagrant pour l’Union européenne, notamment pour les produits céréaliers, la pomme de terre, la confiture et le sucre blanc".

Associated Press

Vue d’Oran

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source