retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
Reuters, 24 août 2005

Irak : Violents combats dans l’ouest de Bagdad


BAGDAD (Reuters) - Plusieurs personnes sont mortes, mercredi 24 août 2005, dans les violents combats qui ont suivi l’attaque de barrages de la police irakienne, par des résistants lourdement armés, dans l’ouest de Bagdad, a-t-on appris de source médicale.


Deux morts et seize blessés, dont plusieurs policiers, ont été conduits à l’hôpital voisin de Yarmouk, a déclaré un responsable de l’établissement. Un caméraman de Reuters dit avoir vu six morts supplémentaires sur les lieux de l’affrontement. La police a fait état d’une trentaine de blessés. "Il pleuvait des balles", a raconté un policier en expliquant que la dizaine de véhicules dépêchés sur les lieux pour évacuer les forces de sécurité avaient dû rebrousser chemin. Une quarantaine d’hommes, armés de lance-roquettes et de fusils, et, pour certains, masqués, paradaient dans les rues du quartier de Haï al Djamma, après ces attaques. Une demi-douzaine de voitures de police étaient en feu. Plusieurs explosions ont été entendues par les habitants et la police déclare avoir fait appel à l’armée américaine pour rétablir le calme dans ce quartier, proche de celui d’Amiriya, un bastion de la résistance.

Mardi 23 août 2005 au soir, les forces de sécurité irakiennes avaient opéré plusieurs descentes à Amiriya, ainsi qu’à Ghaziliya, dans le nord-ouest de la capitale, arrêtant plusieurs leaders présumés de la résistance sunnite.

Un responsable militaire américain a déclaré, mercredi 24 août, que l’US Army s’attendait à une recrudescence de la violence à l’approche de l’adoption par l’assemblée nationale -en principe jeudi 25 août 2005- de la nouvelle constitution du pays, que les dirigeants sunnites rejettent.

Des hommes armés ont par ailleurs attaqué le convoi du ministre adjoint de la Justice à Bagdad, tuant quatre de ses gardes du corps et en blessant cinq autres. Le ministre a échappé à cette nouvelle tentative d’assassinat, la seconde en deux jours.

Quatre tirs de mortier ont frappé une caserne de la police irakienne, à Baaqouba, au nord de la capitale, blessant au moins sept personnes. Un soldat irakien est mort par ailleurs dans l’attaque au mortier d’un point de contrôle situé au sud de la capitale.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source