retour article original

vendredi 23 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
AFP, AP, 28 août 2005

Irak : Les sunnites ne signent pas le projet de Constitution


BAGDAD (AFP) - La version finale du projet de Constitution irakienne a été signée, dimanche 28 août 2005, par une écrasante majorité des membres du comité de rédaction de ce texte, ont annoncé deux membres de cette instance.


"La version finale a été signée", a déclaré Khaled Al-Attiya, membre chiite du comité, ce qu’a confirmé l’un de ses collègues, Monzer Al-Faddal, un Arabe élu sur la liste kurde. La signature ouvre la voie à l’adoption du texte par le Parlement, dont une réunion est prévue dans la journée. "Une écrasante majorité des membres du comité ont signé le document amendé et on prévoit de le présenter dans la journée au Parlement", a indiqué M. Faddal, précisant qu’il y a eu des réserves sur ce texte de certains "Arabes sunnites, de laïcs, de Kurdes et de communistes". Selon lui, la version amendée reconnaît la région autonome du Kurdistan et renvoie à la prochaine assemblée la question générale d’un système fédéral pour l’Irak et de son application. En ce qui concerne le parti Baas, le texte final fait référence seulement à la période au cours de laquelle il a été dominé par le président déchue Saddam Hussein, a-t-il ajouté.

Au total, quatorze amendements ont été apportés au texte, par rapport à sa version présentée, le 22 août 2005, au Parlement, a précisé M. Faddal. Selon lui, plusieurs des quinze sunnites qui ont été invités à participer aux travaux de rédaction du projet de Constitution étaient présents lors de la cérémonie de signature. Il n’a toutefois pas été en mesure de préciser combien parmi eux ont paraphé le texte. De son côté, le député chiite et membre du comité, Khodaïr Khozaï, a qualifié les amendements de "minimes et non fondamentaux". "Tout le monde n’est pas totalement satisfait, y compris parmi les chiites, mais c’est un bond en avant", a-t-il déclaré.

Agence France Presse

Les sunnites ne signent pas le projet de Constitution

BAGDAD (AP) - Deux délégués sunnites ont annoncé que leur délégation n’avait pas signé le projet de Constitution irakienne qui a été approuvé, dimanche 28 août 2005, par la commission chargée de sa rédaction.

Mohammed Abed-Rabbou, l’un des quatre principaux négociateurs de la délégation sunnite, qui compte quinze membres, a expliqué que lui et ses collègues avaient refusé d’accepter le texte "car les points de désaccord n’avaient pas été amendés" dans le sens qu’ils auraient souhaité. Ces points concernent l’instauration d’un régime fédéral et les références au parti Baas de Saddam Hussein.

Un autre délégué sunnite, Fakhr Al-Qaisi, a indiqué que "le projet avait été rejeté" à cause de la formulation concernant "l’unité de l’Irak, l’identité arabe de l’Irak" et la désignation de l’islam en tant que l’une des sources principales de la loi et non pas la principale.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source