retour article original

samedi 27 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
AFP, 10 septembre 2005

Etats-Unis : Un document de la Fema prouve que Washington connaissait le risque Katrina


Un million d’évacués, 300000 à 350000 personnes piégées par les eaux : un rapport de l’Agence fédérale de gestion des crises (Fema), remontant à 2004 et publié vendredi 9 septembre 2005, prouve que Washington avait une idée très précise des ravages qu’infligerait un puissant cyclone à La Nouvelle-Orléans.


Un appel d’offres de la Fema publié, vendredi 9 septembre 2005, par l’opposition démocrate, explique qu’un cyclone de catégorie 3, 4 ou 5 soufflant sur le sud-est de la Louisiane avait toutes les chances de "provoquer une catastrophe que l’Etat ne pourrait pas gérer sans une aide massive venue des Etats voisins et du gouvernement fédéral".

Parmi les problèmes anticipés, les responsables de la Fema énuméraient alors "plus d’un million de personnes évacuées de La Nouvelle-Orléans. Les évacués s’entasseraient dans des abris en Louisiane et dans des Etats adjacents", est-il annoncé, avec une prescience troublante. "La montée des eaux due à l’ouragan bloquerait les grandes routes et piègerait de 300000 à 350000 personnes dans des zones inondées. Une montée des eaux supérieure à 6 mètres submergerait les digues de protection (au nord de La Nouvelle-Orléans). Plus de 518 km carrés de zones urbaines seraient inondées", d’après les calculs de la Fema.

"Cela pourrait prendre plusieurs semaines avant de drainer La Nouvelle-Orléans (...), les opérations de secours seraient difficiles parce qu’une grande partie de la zone ne serait accessible que par bateau ou hélicoptère (...), les hôpitaux déborderaient de patients et des générateurs de secours tomberaient en panne ou seraient à cours de carburant avant que les patients puissent être transférés ailleurs (...), des usines chimiques endommagées pourraient répandre des matières dangereuses (...), l’eau stagnante et les maladies menaceraient la santé publique (...)" : devant la précision de ces déclarations, la commission sur la réforme gouvernementale, à la Chambre des représentants, a exigé des explications du secrétaire à la Sécurité Intérieure, Michael Chertoff, dans une lettre publiée par le démocrate Henry Waxman.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source