retour article original

jeudi 23 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives France (3ème partie) : De janvier à décembre 2005
AP, 14 septembre 2005

France : Des agents municipaux de Paris contraints de dormir dehors faute de moyens


PARIS (AP) - La précarité n’épargne pas les fonctionnaires : c’est le message transmis, mercredi 14 septembre 2005, au maire de Paris, Bertrand Delanoë, par une délégation de la CFTC, saisie des cas de plusieurs agents municipaux contraints malgré leur emploi de dormir dehors.


La CFTC estime à une trentaine le nombre d’agents municipaux dans cette situation, tandis que de nombreux autres sont mal logés, souvent loin de leur lieu de travail, a expliqué à l’Associated Press François Vitse, délégué du syndicat pour les administrations parisiennes. Il cite le cas d’un fonctionnaire de la Ville qui a dormi pendant plus de deux mois à la gare du Nord. Le chef de service de cet agent de 49 ans lui a trouvé une solution provisoire de logement, jusqu’en novembre 2005, dans la mairie où il travaille. "M. Delanoë a demandé qu’il se rapproche des services de la mairie pour lui trouver quelque chose", a ajouté M. Vitse. "On a d’autres cas", comme celui "d’un agent travaillant à la direction des parcs et jardins et qui dort dans un jardin public", précise-t-il. Dans un autre atelier des parcs et jardins, "10 % des gens sont sans domicile fixe".

La rencontre avec Bertrand Delanoë était prévue de longue date, mais elle a été l’occasion de "montrer à l’opinion publique" qu’on peut être fonctionnaire mais aussi être touché par la précarité, souligne M. Vitse. Les fonctionnaires ont la réputation d’être des privilégiés mais "aujourd’hui à la mairie de Paris, vous avez 70 %" d’agents de catégorie C, "smicards", gagnant 1217 euros par mois. "Au moindre problème", accident, endettement, séparation avec le conjoint, expulsion, "ils se retrouvent à la rue". Et, souvent, ne tiennent pas à le faire savoir à leurs collègues. Bertrand Delanoë, a ajouté M. Vitse, s’est dit "très concerné par ces situations". "Il nous a précisé que 800 logements avaient été prévus cette année pour le personnel de la mairie de Paris et qu’il nous demandait expressément de communiquer à la mairie de Paris les (coordonnées des) agents dans cette situation" afin de mettre en place des "mesures d’urgence" puis des solutions durables.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source