retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
Le Matin Online, 6 octobre 2005

Proche Orient : Israël va voler des terres jusque dans une école palestinienne


Les élèves du lycée d’Anata, dans la banlieue de Jérusalem, sont sous le choc après avoir découvert à leur retour de week-end qu’un mur en béton de 8 m de haut, érigé en quarante-huit heures par Israël, coupe désormais leur établissement en deux. Le mur traverse la cour de l’école pour garçons, isolant les terrains de football et de volleyball de l’établissement et ne laissant aux 800 élèves qu’un espace limité pour y passer leurs recréations ou pratiquer des activités sportives.


Ce mur fait partie de la barrière de séparation érigée par Israël en Cisjordanie et dans la région de Jérusalem. Anata, une banlieue du nord de Jérusalem-Est, est l’un des deux quartiers de la ville sainte traversés par la barrière. Le directeur de l’école, Youssef Elayan, affirme que les travaux sur le mur dans la cour de l’école avaient commencé, jeudi 29 septembre 2005, sans avertissement préalable. « Nous avons été surpris, jeudi après-midi, de voir l’armée entamer les travaux au milieu de l’école. Les travaux se sont poursuivis dans la nuit, ainsi que vendredi », explique M. Elayan. Selon lui, des heurts ont opposé, jeudi 29 dseptembre 2005, les soldats israéliens à des élèves, dont certains ont été arrêtés. « Ils ont isolé derrière le mur trois dounams (0,3 ha) de la cour de l’école, notamment les terrains de jeu », s’emporte-t-il. La partie de la cour qui se retrouve de ce côté-là du mur sera annexée de facto à la colonie juive de Pisgat Zeev, que l’ouvrage est censé protéger.

« Nous nous sentons en prison. Nous n’avons plus envie de sourire ou même de parler », dit un élève, Hicham Mahmoud, âgé de 15 ans. « L’école n’est plus ce qu’elle était. Avant, nous restions ici après les cours pour jouer au foot, mais maintenant on rentre directement à la maison pour éviter des frictions avec les soldats », ajoute-t-il. « Nous n’avons plus de terrain pour jouer et nous sommes tout le temps sous pression, car les soldats israéliens nous guettent à l’entrée de l’école », renchérit son ami Souleimane Karshan. « En plus, le ronronnement des bulldozers et des marteaux-piqueurs nous empêchent d’étudier. L’enseignant doit crier pour qu’on l’entende avec tout le bruit autour », ajoute-t-il.

Le gouvernement israélien a approuvé, en juillet 2005, le tracé du mur de séparation autour de Jérusalem-Est, censé être achevé dans les prochains mois. Une fois achevée, la barrière traversera deux quartiers palestiniens, plaçant 55000 résidents de Jérusalem-Est annexée, du côté oriental (palestinien) de cet ouvrage, soit un quart de la population arabe totale de Jérusalem-Est.

Le Matin Online avec les agences

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source