retour article original

mardi 21 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (2ème partie) : Du 10 janvier 2005 au 28 décembre (...)
AP, 6 octobre 2005

Côte d’Ivoire : Le président Gbagbo doit former un gouvernement de transition, selon des dirigeants africains


ADDIS ABEBA, Ethiopie (AP) - Des dirigeants africains ont pressé, jeudi 6 octobre 2005, le président ivoirien, Laurent Gbagbo, de former un gouvernement de transition pour une période de 12 mois, afin d’éviter une crise constitutionnelle.


Les dirigeants -qui font partie du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)- ont diffusé une résolution à l’issue d’une réunion consacrée aux tensions politiques en Côte d’Ivoire, qui s’est tenue à Addis Abeba. Les dirigeants présents dans la capitale éthiopienne ont jugé essentiel que la Côte d’Ivoire s’en tienne à une série d’accords de paix qui jusqu’à présent n’ont pas permis un retour à la normale.

La Côte d’Ivoire se dirige tout droit vers une impasse constitutionnelle : l’opposition conteste le droit du président de demeurer au pouvoir après octobre, tandis que Laurent Gbagbo a annoncé que l’élection présidentielle ne pourrait pas avoir lieu, comme prévu, le 30 octobre 2005, car les rebelles n’ont pas désarmé. Said Djinnit, du conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, a exhorté le président ivoirien à nommer un Premier ministre qui serait acceptable aux yeux des partis de l’opposition et des rebelles contrôlant la moitié nord du pays. "Le président Gbagbo restera le chef de l’Etat pour les douze prochains mois", a-t-il dit. "Le gouvernement qu’il dirigera sera composé de personnalités proposées par les partis ivoiriens signataires des accords de Linas-Marcoussis".

Said Djinnit s’est exprimé au nom des participants de la réunion, à laquelle participaient le président nigerian, Olusegun Obasanjo, son homologue sud-africain, Thabo Mbeki, le président soudanais, Omar Al-Béchir et le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi. Laurent Gbagbo n’a pas assisté à cette rencontre.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source