retour article original

vendredi 21 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Egypte
AFP, 29 février 2004

Ahmed Maher : les Arabes n’attendent pas qu’on leur montre le chemin de la démocratie


Scène de rue au Caire

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Maher a affirmé, dimanche 29 février 2004, que les pays arabes n’attendaient pas qu’on leur montre le chemin de la démocratie, dans une référence aux projets occidentaux de réforme au Proche-Orient.

Ahmed Maher


"Nous n’attendons de personne qu’il nous indique la voie de la réforme et son contenu", a affirmé M. Maher, avant l’ouverture d’une réunion du comité de suivi de la Ligue arabe regroupant les ministres des Affaires étrangères de 13 pays.

Il a cependant indiqué que les ministres arabes des Affaires étrangères, qui entament, lundi 1er mars, au Caire, une réunion de quatre jours, "vont discuter des projets de réforme, car nous avons tous entamé des opérations de réforme importantes et nous devons nous concerter à leur sujet".

Vue du Caire

De nombreux pays arabes, notamment l’Egypte et l’Arabie Saoudite, proches alliés des Etats-Unis, ont critiqué le projet américain intitulé "Initiative pour le Grand Moyen-Orient" qui vise à encourager les réformes démocratiques et l’ouverture économique dans le monde arabe et d’autres pays musulmans.

Le chef de la diplomatie soudanaise Moustafa Osmane Ismaïl a rejeté dimanche au Caire, après un entretien avec le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa, "toute réforme venant de l’extérieur".

Mustafa Ossman Ismael

Pour sa part, le ministre syrien de l’Information Ahmad al-Hassane a affirmé, dans une déclaration au journal arabe al-Hayat dimanche, que les pays arabes "ne veulent pas qu’un projet de réforme leur soit imposé de l’extérieur".

"Il y a une différence entre des réformes qui seraient initiées par la volonté des gouvernements et qui prendraient en compte le développement culturel, social, politique et économique dans chaque pays, et des réformes qui seraient imposées par l’étranger", a-t-il dit.

La réunion du comité de suivi qui s’est tenue dimanche soir au siège de la Ligue arabe devait passer en revue l’application des résolutions du sommet de Charm al-Cheikh (Egypte) en mars 2003 pour présenter son rapport au prochain sommet, fin mars 2004, en Tunisie.

Sharm El Sheikh

Le comité devrait notamment proposer l’adoption d’un nouveau mécanisme pour fournir une aide financière à l’Autorité palestinienne, les pays arabes n’ayant pas honoré leurs engagements pris au sommet de Charm al-Cheikh, selon des participants.

Le sommet avait décidé une aide arabe de 330 millions US dollars tous les six mois à l’Autorité palestinienne, mais cette dernière n’a reçu depuis mars 2003 que 35,5 millions US dollars sur le total de 660 millions US dollars prévus.

Les 22 ministres des Affaires étrangères ou leurs représentants, membres de la Ligue, doivent ensuite tenir, lundi 1er et mardi 2 mars, une réunion extraordinaire, consacrée à la réforme de la Ligue, puis préparer, mercredi 3 et jeudi 4 mars, l’agenda final du sommet arabe prévu les 29 et 30 mars 2004 à Tunis.

Agence France Presse

Drapeau de l’Egypte

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source