retour article original

dimanche 25 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en France
AFP, 19 octobre 2005

Corruption : Plusieurs policiers français impliqués dans un trafic de stupéfiants


Vue de Paris

Plusieurs policiers parisiens de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) ont été impliqués, ces derniers jours, dans une affaire de trafic de stupéfiants et certains placés en garde à vue, a-t-on appris de source policière, mercredi 19 octobre 2005.

France


La même source a indiqué que quatre personnes, dont deux policiers, étaient en garde à vue, mercredi 19 octobre 2005 au matin, ce qui n’a pu être confirmé par d’autres sources policières ou officielles. Ces même sources invoquent l’enquête en cours, "qui n’en est qu’à ses débuts", et "incitent à la prudence" quant aux "tenants et aboutissants de l’affaire", notamment du rôle précis tenu par les policiers mis en cause.

Un poste de police

L’enquête est menée, sur commission rogatoire d’un juge parisien, par l’Inspection générale des services (IGS -"police des polices"). Elle a débuté récemment par une "dénonciation" dans les rangs policiers et une enquête administrative, sur décision de la préfecture de police de Paris, a été engagée dans un premier temps. Les "soupçons" de trafic de cannabis se confirmant, la justice a pris le relais de l’administratif et un juge d’instruction a été nommé. Il s’agirait de "petits trafics et marchandages" avec de présumés dealers de drogue, en marge des interpellations effectuées par des policiers de l’unité mobile d’intervention et de protection (UMIP), ce qui "reste à affiner", selon la première source.

Des policiers

L’affaire met en cause, selon les premiers éléments de l’enquête, une quinzaine de policiers de tous grades, en poste à l’UMIP de la DOPC, en charge notamment de la protection des édifices sensibles de la capitale. Tous ne sont pas placés en garde à vue, selon la même source, et plusieurs policiers "ont été ou sont encore entendus", mercredi 19 octobre, dans ce dossier. D’autres investigations "étaient en cours mercredi" 19 octobre 2005, a-t-on précisé de même source.

Agence France Presse

Des policiers

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source