retour article original

dimanche 20 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
AFP, 28 octobre 2005

Etats-Unis : Démission d’un haut responsable de la Maison Blanche inculpé


WASHINGTON (AFP) - L’administration Bush a subi, vendredi 28 octobre 2005, un revers sans précédent, avec l’inculpation de Lewis Libby, directeur du cabinet du vice-président, accusé d’avoir menti et entravé une enquête sur une affaire de "fuite" visant apparemment à faire taire un critique de la guerre en Irak.


Le directeur de cabinet du vice-président, Richard Cheney, Lewis Libby, surnommé "Scooter", est sous le coup de cinq chefs d’inculpation, pour parjures, faux témoignages et entrave à la justice. Il a démissionné aussitôt de ses fonctions, selon la Maison Blanche. Joseph Wilson affirme que la Maison Blanche a voulu le discréditer en laissant entendre qu’il n’avait dû qu’à sa femme, Valerie Plame, spécialiste des armes de destruction massive à la CIA, l’obtention, en 2002, d’une mission d’enquête au Niger sur l’existence d’un éventuel trafic nucléaire avec l’Irak. M. Wilson avait conclu qu’un tel trafic n’existait pas, et il estime que la Maison Blanche a délibérément exagéré la menace de l’arsenal de Saddam Hussein.

L’équipe présidentielle a évité jusqu’à présent une inculpation contre le conseiller politique présidentiel, Karl Rove, cité dans l’affaire. Mais elle doit aussi se préparer à un scandale lancinant, le procureur indépendant chargé de l’enquête devant poursuivre son enquête, selon l’avocat de M. Rove. "M. Rove va continuer à coopérer pleinement avec les efforts du procureur indépendant pour terminer l’enquête", a promis l’avocat, Robert Luskin, laissant entendre que tout risque d’inculpation ultérieure n’était pas écarté. Vendredi 28 octobre 2005 au matin, l’équipe présidentielle s’était efforcée de faire bonne figure. Le président Bush a ainsi montré peu de signes d’inquiétude, alors qu’il quittait la résidence pour la Virginie où il a prononcé un discours sur la guerre au terrorisme, le sujet qui a fait sa bonne fortune électorale depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Le procureur indépendant, Patrick Fitzgerald, cherche, depuis décembre 2003, à savoir qui a divulgué à la presse l’identité de l’agent de la CIA, Valerie Plame, dont le mari, Joseph Wilson, un ancien ambassadeur, s’était publiquement interrogé sur de "faux prétextes" invoqués par l’administration Bush pour envahir l’Irak, en 2003. Des journalistes ont indiqué s’être entretenus avec M. Rove et avec M. Libby du couple Plame/Wilson. Richard Cheney lui-même pourrait être menacé par l’enquête. Selon le New York Times, c’est de lui que Lewis Libby avait appris l’identité de Valerie Plame. Il est illégal aux Etats-Unis de trahir en connaissance de cause l’identité d’un agent secret. Au cours de son enquête, Patrick Fitzgerald a interrogé de nombreux collaborateurs de l’administration, ainsi que des journalistes qu’il a contraints de livrer leurs sources, jusqu’à envoyer en prison la journaliste du New York Times, Judith Miller, qui est restée détenue 85 jours avant de témoigner sur ses conversations avec M. Libby.

Cette affaire a conduit l’opposition à remettre en cause le bien-fondé de la guerre en Irak, de plus en plus impopulaire, et, vendredi 28 octobre 2005, le parti démocrate a exigé que le président républicain, George W. Bush, s’exprime publiquement sur ce scandale. "Le peuple américain mérite que le président Bush réponde directement sur le rôle que ses conseillers ont joué dans la manipulation du renseignement opérée afin de s’assurer un soutien pour la guerre en Irak, dans l’orchestration d’efforts pour calomnier les opposants à cette guerre, et pour étouffer l’affaire", a déclaré la directrice de communication du parti démocrate, Karen Finney.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source