retour article original

vendredi 28 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (2ème partie) : Du 10 janvier 2005 au 28 décembre (...)
AFP, 29 octobre 2005

Côte d’Ivoire : La tension monte entre pouvoir et opposition


ABIDJAN (AFP) Le camp présidentiel ivoirien et l’opposition se sont mutuellement accusés, vendredi 28 octobre, de préparer le désordre et la violence à Abidjan, à l’approche du 30 octobre 2005, date de la fin de mandat du président, Laurent Gbagbo.


Le Front populaire ivoirien (FPI) de M. Gbagbo a condamné "avec la dernière énergie" les "appels à la violence et au désordre" de l’opposition. "Le "G7" (regroupant l’opposition politique et la rébellion des Forces nouvelles, FN) mène depuis plusieurs jours une véritable campagne d’intoxication de l’opinion, d’appel à la violence et de menace à l’ordre public", a affirmé le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan, lors d’une conférence de presse.

La branche jeunesse du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition de l’opposition), avait appelé les Ivoiriens à descendre dans la rue, le 30 octobre 2005, avant d’annoncer à la place un rassemblement dans un lieu clos, similaire à celui qu’organisent le même jour dans un autre endroit les "Jeunes patriotes", partisans du chef de l’Etat. Le RHDP a dénoncé pour sa part "la guérilla urbaine, dont la préparation par monsieur Laurent Gbagbo est en cours à travers la distribution d’armes à feu et d’armes blanches dans les résidences universitaires d’Abidjan".

L’élection présidentielle, prévue, le 30 octobre, en Côte d’Ivoire a été reportée sine die, en raison de la persistance de la crise politico-militaire qui coupe le pays en deux depuis septembre 2002. Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, le 21 octobre 2005, une résolution qui maintient M. Gbagbo à son poste "pour une durée n’excédent pas douze mois" et lui adjoint un Premier ministre doté de "tous les pouvoirs nécessaires" pour organiser le scrutin présidentiel.

Si le climat s’alourdit, à Abidjan, à l’approche du 30 octobre 2005, la capitale économique et principale ville du pays était calme ces derniers jours, et les habitants vaquaient normalement à leurs occupations habituelles.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source