retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
Reuters, 1er novembre 2005

Etats-Unis : Les émissaires de l’ONU veulent parler aux détenus de Guantanamo


NATIONS UNIES (Reuters) - Trois spécialistes de la question des droits de l’homme à l’ONU ont annoncé qu’ils déclineraient une visite, pourtant demandée de longue date, dans le centre de détention de Guantanamo, si les autorités américaines ne les autorisaient pas questionner des prisonniers.


Quatre ans après les premières requêtes en faveur d’une telle visite, Washington a annoncé, vendredi 28 octobre 2005, que les trois responsables pouvaient visiter Guantanamo car les Etats-Unis n’avaient "rien à cacher". Mais s’ils auraient le droit d’interroger des responsables du centre, ils ne seraient pas autorisés à parler au demi-millier de prisonniers, a fait savoir le Pentagone.

Leila Zerrougui, une Algérienne spécialisée dans les questions de détention arbitraire, et l’Autrichien Manfred Nowak, responsable des questions de torture auprès de l’ONU, ont proposé la date du 6 décembre 2005 pour cette visite, en précisant qu’il ne se rendraient dans la prison que si le Pentagone les autorisait à parler aux détenus. "Nous n’avons jamais accepté une visite organisée ou une visite lors de laquelle nous ne pourrions rencontrer librement les détenus", a dit Leila Zerrougui, lors d’une conférence de presse, au siège de l’ONU. La troisième responsable de l’ONU invitée est la Pakistanaise Asma Jahangir, spécialisée dans les questions de libertés de religion.

Les trois rapporteurs spéciaux sont nommés par la Commission des droits de l’homme de l’ONU, basée à Genève. Ils ont estimé lundi qu’il leur faudrait davantage que la seule journée proposée par Washington pour effectuer une visite satisfaisante de Guantanamo.

De nombreuses organisations de défense des droits de l’homme ont critiqué le fait que le demi-millier de prisonniers de Guantanamo demeurent détenus sans être inculpés.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source