retour article original

mercredi 29 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (17ème partie) : De mai 2005 à décembre 2005
Reuters, 14 novembre 2005

Irak : L’ONU s’inquiète des arrestations massives


NATIONS UNIES (Reuters) - Les Nations Unies s’inquiètent des arrestations massives d’Irakiens par les forces de la coalition internationale dirigées par les Etats-Unis. Les forces de la coalition continuent de procéder à davantage d’arrestations que le gouvernement irakien lui-même et la plupart des individus sont détenus pour des "raisons impératives de sécurité", rapporte l’ONU.


"Alors que des progrès dans l’examen de certaines affaires ont conduit à la libération de centaines de détenus, le nombre global de prisonniers continue d’augmenter, en raison des arrestations massives menées durant les opérations militaires de sécurité", ajoute une mission des Nations Unies dans son dernier rapport sur la situation des droits de l’homme. "Il y a un besoin urgent de remédier à l’internement de longue durée pour des raisons de sécurité sans supervision judiciaire adéquate", poursuit le rapport.

Le nombre de personnes détenues par la force multinationale a atteint 13514, d’après les derniers chiffres du Pentagone, alors qu’il s’élevait à 6000 en juin et à 9.600 en septembre 2005. Le ministre irakien de la Justice détient, lui, 7577 personnes, celui de l’Intérieur 3916. Quelque 340 mineurs sont par ailleurs entre les mains du ministère des Affaires sociales. L’ONU s’est inquiété à plusieurs reprises du nombre élevé de personnes détenues en Irak pour de longues durées sans inculpation.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source