retour article original

lundi 20 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
Le Monde, 20 novembre 2005

Proche Orient : Le Parti travailliste israélien vote le départ du gouvernement Sharon


Le Comité central du Parti travailliste israélien a voté, dimanche 20 novembre 2005 au soir, à main levée, à l’unamité, le départ des ministres travaillistes du cabinet d’union du premier ministre de droite, Ariel Sharon.


Longtemps ovationné, le nouveau numéro un travailliste, le chef de la centrale syndicale israélienne Histadrout, Amir Peretz, a dressé, pour la première fois, les grandes lignes de son programme politique. M. Peretz s’est déclaré pour un retrait des territoires palestiniens occupés, pour un règlement de paix qui "préserverait les intérêts des deux peuples" et pour la création d’un Etat palestinien au côté d’Israël. "Nous devons nous sortir des sables mouvants que sont les territoires palestiniens", a t-il dit, soulignant qu’un tel retrait était une "nécessité nationale de premier plan" pour Israël.

Amir Peretz a par ailleurs réaffirmé la position traditionnelle du Parti travailliste contre un retrait de Jérusalem-est annexée, proclamant que "Jérusalem unifiée" devait rester sous souveraineté israélienne et il a rejeté toute reconnaissance par Israël d’un droit de retour des réfugiés palestiniens de 1948. Amir Peretz a appelé l’électorat populaire du parti Likoud (droite) de M. Sharon à "rallier l’alliance sociale" sous direction travailliste.

Fait sans précédent, l’ancien numéro un travailliste, Shimon Peres, rival malheureux de M. Peretz aux élections primaires du 9 novembre 2005, ne participait pas à la réunion du Comité central.

M. Peretz, élu, le 9 novembre 2005, à la tête du Parti travailliste, avait aussitôt annoncé qu’il mettrait fin à la participation de sa formation au gouvernement Sharon et a depuis oeuvré activement en faveur d’élections anticipées. Les travaillistes ont huit ministres et trois vice-ministres au gouvernement. Tous ont déjà signé leurs lettres de démission, à la demande de M. Peretz et pourraient les remettre dès lundi 21 novembre. Les travaillistes avaient rallié le gouvernement Sharon, en 2004, pour soutenir le retrait unilatéral de la bande de Gaza, achevé en septembre 2005.

Mercredi 23 novembre 2005, le Parlement doit voter, avec le soutien des travaillistes, une loi pour sa dissolution, et des élections anticipées devraient être tenues, en février-mars 2006, alors que la législature devait normalement s’achever en novembre 2006.

Avec AFP

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source