retour article original

dimanche 28 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Egypte
Reuters, 26 novembre 2005

Egypte : Les Frères musulmans dénoncent de nouvelles arrestations


Vue d’Alexandrie

ALEXANDRIE, Egypte (Reuters) - Sept sympathisants des Frères musulmans ont été arrêtés à Alexandrie, en Egypte, peu avant l’ouverture des bureaux de vote pour les élections législatives, annonce l’organisation islamiste dans un communiqué. Dans certains bastions populaires du mouvement, la police anti-émeute bloquait par ailleurs l’accès des bureaux de vote, censés ouvrir à 08h00, ont affirmé les Frères musulmans et des témoins.

Egypte


Les forces de sécurité ont arrêté, vendredi 25 novembre, dix-neuf membres de la confrérie, à Alexandrie et dans la ville de Kena, dans le sud du pays. Les Frères musulmans affirment que ces interpellations ont pour but de perturber leur campagne électorale. Officiellement interdit depuis 1954, ce mouvement représente la plus grave menace pour l’hégémonie du Parti national démocrate (PND) de Hosni Moubarak. De son côté, le ministère de l’Intérieur a affirmé que les personnes arrêtées, vendredi 25 novembre, prévoyaient de commettre des actes de violence, samedi 26 novembre 2005, lors du second tour de la deuxième phase des élections, qui sont échelonnées sur six journées.

Vue d’Alexandrie

Taouakkoul Masoud, un candidat des Frères musulmans à Alexandrie, a déclaré dans un communiqué que la police avait arrêté, samedi 26 novembre, sept partisans de son mouvement devant un bureau de vote. Au Caire, un porte-parole du ministère de l’Intérieur a dit n’avoir aucune information sur ces arrestations. Selon Taouakkoul Masoud, de nombreuses forces de sécurité ont été déployées aux premières heures de samedi dans Alexandrie, ville qui a été le théâtre de violence, dimanche 20 novembre 2005, lors du premier tour de scrutin.

Manifestation des Frères musulmans, au Caire, le 6 mai 2005

Dans le quartier de Ghorbal, la police a fermé toutes les rues menant à un bureau de vote, a observé un correspondant de Reuters. "Le bureau est fermé car nous sommes dans un bastion des Frères musulmans. Si nous l’ouvrons, ils vont créer des problèmes", a dit sous le sceau de l’anonymat un responsable local du PND. Le capitaine Ibrahim Mohamed, responsable des forces déployées autour du bureau de vote, a justifié cette présence par un ordre émanant du ministère de l’Intérieur.

Manifestation des Frères musulmans, au Caire, le 13 novembre 2005

La confrérie a enlevé davantage de sièges que le PND dimanche 20 novembre. Elle brigue 41 sièges sur 121 dans tout le pays samedi 26 novembre 2005. Les électeurs sont appelés à choisir entre les deux candidats arrivés en tête du premier tour.

Reuters

Arrestation d’un Frère musulman par deux policiers en civil, à Damanhur, le 20 novembre 2005

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source