retour article original

jeudi 23 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
ATS, 1er décembre 2005

Etats-Unis : Human Rights Watch recense au moins vingt-six "détenus fantômes"


NEW YORK - Human Rights Watch (HRW) accuse les Etats-Unis de retenir au moins vint-six détenus en des lieux secrets à l’étranger. Certains sont torturés, affirme l’organisation dans un rapport sur ces "détenus fantômes" publié mercredi 30 novembre 2005.


Selon l’association de défense des droits de l’Homme, ces hommes soupçonnés d’implication dans des actes terroristes sont retenus indéfiniment, sans inculpation, sans moyen de communication avec l’extérieur ni accès à un avocat. Human Rights Watch livre leurs noms, se basant sur des rapports de presse, des déclarations de responsables américains et d’autres sources. Parmi eux on trouve, selon Human Rights Watch, des noms familiers, comme celui de Khalid Sheikh Mohammed, arrêté au Pakistan en mars 2003, responsable présumé des attentats du 11 septembre 2001, ou encore le Palestinien Abou Zubaydah, arrêté, en mars 2002, au Pakistan, haut-responsable présumé d’Al-Qaïda. La liste mentionne des suspects moins connus comme le Libyen Ibn Al-Cheikh Al-Libi, arrêté au Pakistan en novembre 2001, commandant présumé d’un camp d’entraînement d’Al-Qaïda, ou Ramzi Bin Al-Shibh, Yéménite interpellé en septembre 2002, membre présumé d’Al-Qaïda, co-conspirateur présumé des attentats du 11 septembre 2001 (ancien co-locataire d’un des pirates de l’air).

"Le président Bush parle de traduire les terroristes en justice, mais aucun de ces suspects n’a dans les faits été poursuivi," relève John Sifton, chargé de recherches pour Human Rights Watch. "Le gouvernement Bush a sérieusement compromis les chances de poursuite des suspects en les retenant illégalement et en soumettant supposément certains à de la torture et à des mauvais traitements". "Des responsables du gouvernement américain, parlant à des journalistes sous couvert de l’anonymat, ont avancé que certains détenus ont pu être torturés ou être sérieusement maltraités en prison", assure Human Rights Watch.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source