retour article original

dimanche 25 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Autriche
AFP, 1er décembre 2005

Corruption : 28000 visas délivrés frauduleusement par l’Autriche en Ukraine


Vue de Kiev

L’ambassade d’Autriche en Ukraine a frauduleusement délivré, à partir de 2004, jusqu’à 28000 visas Schengen, a affirmé, jeudi 1er décembre 2005, à l’AFP, un ancien député autrichien, confirmant des informations parues dans la presse autrichienne le même jour.

Autriche


"Après le renforcement des mesures dans les ambassades allemandes en (octobre) 2004, des trafiquants de visas se sont tournés vers l’ambassade d’Autriche à Kiev, qui leur a délivré jusqu’à 28000 visas de tourisme en neuf mois", a déclaré ce député social-démocrate retraité, Helmut Edelmayr, qui avait révélé dans le passé des trafics similaires. Selon M. Edelmayr, il existait dans le cadre de ce trafic, impliquant "plusieurs diplomates autrichiens", "un quota offrant à 20 agences de voyage jusqu’à 50 visas autrichiens par semaine". Dans sa livraison de jeudi 1er décembre 2005, l’hebdomadaire News affirme que ces visas se monnayaient entre 300 et 1500 euros. "Nous vérifions ces déclarations", a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Georg Schnetzer, qui a toutefois jugé le chiffre évoqué "difficilement concevable". Interrogés, les ministères de l’Intérieur et de la Justice n’ont pas souhaité s’exprimer sur ce dossier.

Vue de Wien

Une source judiciaire, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a par ailleurs indiqué à l’AFP qu’une "enquête" avait été ouverte par le ministère de l’Intérieur. Les partis d’opposition Verts (écologistes) et FPÖ (extrême-droite) ont demandé l’ouverture d’une enquête parlementaire.

Vue de Budapest

Les accusations sur les conditions d’attribution de visas Schengen par les services autrichiens à Kiev interviennent après de précédentes affaires en Hongrie, en Croatie et en Roumanie. Fin septembre 2005, les autorités autrichiennes avaient indiqué avoir arrêté cinq personnes, dont un diplomate du service consulaire autrichien à Budapest et un diplomate retraité, dans une affaire de trafic de visas en Hongrie de 2002 à 2003. Mi-octobre 2005, Vienne avait reconnu vérifier également les conditions d’attribution de visas par ses consulats à Belgrade et à Bucarest à la suite de soupçons de trafic durant la même période. Les services consulaires autrichiens délivrent environ 400000 visas, valables pour l’espace Schengen, chaque année. Selon des estimations de l’hebdomadaire News, quelque 40000 visas auraient été frauduleusement délivrés par des services autrichiens à l’étranger.

Vue de Bucarest

En octobre 2004, l’Allemagne avait renforcé ses conditions d’attribution de visas en Europe de l’Est après des accusations selon lesquelles une politique trop laxiste aurait permis l’entrée dans l’Union européenne de dizaines de milliers de clandestins.

Agence France Presse

Vue de Berlin

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source