retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (1ère partie) : Du 18 février 2004 au 24 décembre (...)
Reuters, 4 mars 2004

Côte d’Ivoire : Attaque contre un village

par Ange ABOA


ABIDJAN (Reuters) - Au moins 10 personnes ont été tuées mercredi soir, 3 mars 2004, lors d’un assaut mené par des hommes armés contre un village de la région de production du cacao en Côte d’Ivoire, ont rapporté, jeudi 4 mars 2004, les autorités.


Marc Gbaka, vice-président du conseil régional de Gagnoa, a déclaré à Reuters que 11 personnes avaient péri et 14 autres avaient été blessées dans cette attaque, perpétrée contre le village de Broudoumé, à environ cinq km d’Ouragahio, elle-même à une vingtaine de km de Gagnoa.

"L’attaque a fait 11 morts et 14 blessés, dont six très graves, essentiellement des autochtones Bétés", a précisé Marc Gbaka. "Selon nos informations, les assaillants sont arrivés des forêts et ont commencé à tirer dans les maisons et tuer tous ceux qui y vivaient."

Le lieutenant de police Chérife Adaidara a pour sa part fait état de plus de 10 morts.

"Nous avons appris ce matin qu’il y a eu des affrontements du côté d’Ouragahio. Il y a plus de 10 morts mais pour l’instant nous ne pouvons pas en dire plus" en raison de l’ouverture d’une enquête, a-t-il indiqué.

Selon un médecin du principal hôpital de Gagnoa, 14 personnes ont été admises dans son établissement avec des blessures par balles.

Six d’entre elles sont grièvement blessées et ont été transférées à Abidjan, la capitale économique du pays à plus de 200 km au sud-est de Gagnoa, a-t-il précisé.

Doumbia Yacouba, vice-préfet d’Ouragahio, a confirmé qu’une attaque était survenue mercredi soir 3 mars 2004.

Jean-Baptiste Mbo a pour sa part rapporté que les clients de sa coopérative lui avaient signalé des combats au cours de la nuit.

La "boucle du cacao" autour de Gagnoa a été le théâtre, en novembre 2003, d’affrontements entre membres de l’ethnie locale des Bétés et des travailleurs des cacaoyères pour la plupart originaires d’autres régions de Côte d’Ivoire.

Le gouvernement avait envoyé l’armée et ses hélicoptères mettre fin à ces troubles dans lesquelles une dizaine de personnes avaient péri.

La région de Gagnoa produit le quart de la récolte annuelle moyenne de fèves de cacao de Côte d’Ivoire, estimée à 1,2 million de tonnes. La Côte d’Ivoire est le principal producteur mondial de cacao.

Ange ABOA

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Ange ABOA

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source