retour article original

samedi 29 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
ATS, 20 décembre 2005

Etats-Unis : Un directeur de la National Security Agency contredit George Walker Bush à propos des écoutes illégales


WASHINGTON - L’un des chefs de l’espionnage américain a reconnu, lundi 19 décembre 2005, que la mise d’Américains sur écoutes sans mandat de la justice n’avait pas systématiquement établi un lien avec Al-Qaïda. C’est pourtant ce qu’affirme le président George W. Bush.


Le chef de l’Agence de sécurité nationale (NSA), le général Michael Hayden, a confirmé, lundi 19 décembre, devant la presse, que ses services ont écouté certaines personnes qui, finalement, n’étaient pas en contact avec Al-Qaïda. Ces écoutes, révélées, vendredi 16 décembre 2005, par la presse, rompent avec la pratique du renseignement qui réclamait un mandat de la justice pour espionner une personne se trouvant aux Etats-Unis.

Les propos de Michael Hayden contredisent ceux tenus, le même jour , par le président américain. Les écoutes qu’il a autorisées sans instruction formelle de la justice, après les attentats du 11 septembre 2001, ne "visaient (que) ceux ayant des liens connus avec Al-Qaïda", a affirmé M. Bush. Le général Hayden et le ministre de la Justice, Alberto Gonzales, à ses côtés, ont expliqué que les mises sur écoutes étaient décidées quand il existait un "fondement raisonnable pour conclure que l’une des parties prenantes à la communication (était) membre d’Al-Qaïda" ou liée au réseau.

Le sénateur démocrate John Rockefeller, numéro deux de la commission du Renseignement, a pour sa part révélé qu’il avait fait part à la Maison Blanche, dès 2003, de ses inquiétudes. Alors que M. Bush dit, depuis samedi 17 décembre 2005, que "les responsables du Congrès" avaient été tenus au courant de ces écoutes, M. Rockefeller a précisé qu’il n’en avait été averti que le 17 juillet 2003. Ce jour-là, il avait immédiatement fait part de ses interrogations dans une lettre manuscrite adressée au vice-président, Dick Cheney, communiquée, lundi 19 décembre 2005, à la presse.

Agence télégraphique suisse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source