retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (2ème partie) : Du 10 janvier 2005 au 28 décembre (...)
AP, 22 décembre 2005

Côte d’Ivoire : Un magistrat demande l’aide de la France pour enquêter sur la mort de Firmin Mahé


PARIS (AP) - Le procureur militaire de Côte d’Ivoire, Ange Kessi, demande "une aide logistique" à la France pour pouvoir enquêter sur la mort de Firmin Mahé et notamment déterminer "si ce monsieur était un "coupeur de routes" comme on le prétend".


Dans un entretien publié, vendredi 23 décembre 2005, par "La Croix", Ange Kessi explique qu’il est venu à Paris demander à la juge française Brigitte Raynaud "des moyens pour mener (la) commission rogatoire" qu’elle lui a confiée dans le cadre du meurtre de Firmin Mahé par des militaires français de la Force Licorne, le 13 mai 2005. "Je suis venu demander que la Force Licorne nous apporte une aide logistique" précise le procureur, qui n’a pas encore pu se rendre sur les lieux du meurtre "à cause de problèmes pratiques". Alors que les doutes grandissent sur l’identité de la personne arrêtée par les militaires, qui pourrait avoir été confondu avec un homonyme coupable de racketter les voyageurs, les enquêteurs ivoiriens cherchent toujours à "localiser le corps et à l’identifier". "C’est une question importante", affirme Ange Kessi, d’autant que, selon les premières dépositions de ses proches, Firmin Mahé était "quelqu’un qui trouvait du travail au jour le jour pour gagner de quoi manger" et non le bandit décrit par les militaires français. "Maintenant, l’enquête continue, nous allons entendre d’autres témoins pour étayer ces informations", dans le but de "voir si ce monsieur était un "coupeur de routes", comme on le prétend".

Le procureur fait également part de sa surprise au sujet du projet de la juge Raynaud de délivrer deux mandats d’arrêt internationaux contre les militaires ivoiriens soupçonnés d’avoir bombardé un camp militaire français à Bouaké, provoquant la mort de dix personnes. "Je lui ai demandé de nous laisser la compétence de cette affaire", dit-il.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source