retour article original

vendredi 24 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (7ème partie) : De janvier 2005 à décembre (...)
AP, 24 décembre 2005

Etats-Unis : Sans mandat, le gouvernement surveille le niveau de radiation chez des musulmans sur le territoire américain


WASHINGTON (AP) - Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les autorités américaines conduisent, depuis le 11 septembre 2001, un programme secret de surveillance du niveau de radiation de l’air qui vise, entre autres, des domiciles privés de citoyens musulmans, ont confirmé des sources officielles vendredi 23 décembre 2005.


Le magazine "US News and World Report" avait révélé l’existence du programme, vendredi 23 décembre 2005, précisant que les autorités surveillent, sans mandat de justice, plus de 100 sites dans la région de la capitale, Washington, D.C. ainsi que dans cinq autres villes, lorsque le niveau d’alerte augmente : Chicago, Detroit, Las Vegas, New York et Seattle. Il s’agit, selon le magazine, de mosquées, de lieux de travail et de domiciles appartenant à des musulmans. Les sources officielles ont assuré que la surveillance du niveau de radiation se faisait à partir de lieus accessibles au public et que le programme ne nécessitait par conséquent pas d’autorisation préalable de la justice. Un porte-parole du ministère de la Justice a déclaré, vendredi 23 décembre 2005, que les Etats-Unis étaient très inquiets d’indications croissantes qu’Al-Qaïda projetait de frapper des cibles dans le pays avec des armes "chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires", mais a nié que la surveillance visait un individu ou un groupe en particulier.

Le Conseil des relations américano-musulmanes, une ONG, a déclaré être "choqué" par ces informations. "Ceci crée l’impression que les Musulmans sont visés simplement parce qu’ils sont des Musulmans. Je ne pense pas que ce soit le message que le gouvernement souhaite envoyer à ce moment précis", a estimé le porte-parole de l’organisation, Ibrahim Cooper.

Ces révélations sur le programme de surveillance sont intervenues quelques jours après la justification, par le président George W. Bush, au nom de la sécurité nationale, d’écoutes pratiquées aux Etats-Unis, depuis 2001, sans autorisation de la justice.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source