retour article original

dimanche 23 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (12ème partie) : De juin 2005 à décembre (...)
AP, 28 décembre 2005

Proche Orient : L’aviation israélienne bombarde la bande de Gaza et le Liban


JERUSALEM (AP) - Des appareils israéliens ont bombardé, mardi 27 décembre 2005, des cibles dans le nord de la Bande de Gaza, en guise de représailles après les attaques à la roquette perpétrées par des résistants palestiniens.


L’armée israélienne rapporte que son aviation a bombardé des routes d’accès utilisées par des résistants pour tirer des roquettes sur l’Etat hébreu. L’armée israélienne a intensifié ses frappes aériennes ces derniers jours et menace d’imposer une zone interdite dans le nord de la Bande de Gaza.

JERUSALEM (AP) - Des avions de chasse de l’armée aérienne israélienne ont frappé une base d’entraînement de résistants palestiniens, dans le sud du Liban, mercredi 28 décembre 2005 au matin, ripostant à des tirs de roquettes contre une ville frontalière en Israël qui avaient eu lieu quelques heures auparavant. Selon l’armée israélienne, la base, située au sud de la capitale libanaise, Beyrouth, appartient au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), un petit groupe armé soutenu par la Syrie. L’armée a dit répondre "au tirs de roquettes projectiles la nuit dernière vers des communautés israéliennes". L’armée juge avec "extrême sévérité" ce genre d’attaques, qui engagent selon elle la responsabilité du Liban.

Des témoins, qui ont observé des avions de chasse au-dessus du camp situé à Naameh, à sept kilomètres de Beyrouth, faisaient état de deux explosions. D’autres témoins ont dit avoir observé deux missiles air-sol et un nuage de fumée blanche s’élever du sol. Des soldats libanais affectés à un poste de sécurité près de Naameh ont confirmé qu’un raid aérien avait eu lieu, et ont interdit d’accès la zone environnante. Aucun rapport de blessés n’était donné dans l’immédiat. La base, utilisée par le FPLP depuis des décennies, est constituée de tunnels fortifiés en béton creusés dans une colline.

L’attaque israélienne faisait suite au tir de trois roquettes qui ont atterri, mardi 27 décembre 2005 au soir, dans un quartier résidentiel de Kiryat Shemona, côté israélien, faisant quelques dégâts matériaux mais aucun blessé.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source