retour article original

vendredi 23 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Côte d’Ivoire
AFP, 2 janvier 2006

Côte d’Ivoire : Un camp militaire attaqué à Abidjan


Un soldat contrôle un véhicule à Abidjan

ABIDJAN (AFP) - Le camp militaire d’Akouédo, un des plus importants d’Abidjan, à l’est de la capitale économique, a été attaqué et la cible de tirs, lundi 2 janvier 2006, vers 05h30, a-t-on appris de sources militaires concordantes.


"Nous sommes sous le coup de tirs nourris", a indiqué le commandant de ce camp, le lieutenant-colonel Julien Kouamé, sans plus de précision, peu après le début de l’attaque. "Le camp est attaqué, il y a des tirs à l’arme légère", a déclaré une autre source militaire ayant requis l’anonymat. Peu après 06h00, une vingtaine de tirs à l’arme lourde ont été entendus dans ce secteur, par des témoins. "Ces tirs à l’arme lourde ont été déclenchés par les assaillants", a indiqué cette source militaire anonyme.

Des soldats au camp militaire d’Akouédo

Le 1er décembre 2005, le camp Agban, le plus important de la gendarmerie ivoirienne, avait été attaqué, à Abidjan, par des hommes armés en civil non identifiés, dont le nombre n’avait pas été précisé. Cette affaire n’a pas été élucidée depuis.

Agence France Presse

Des soldats au camp militaire d’Akouédo

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source