retour article original

jeudi 30 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (3ème partie) : Mars 2004
AFP, 7 mars 2004

Proche-Orient : Neuf Palestiniens tués à Gaza lors d’une incursion israélienne


GAZA (AFP) - Neuf Palestiniens ont été tués et une vingtaine blessés dans la nuit de samedi à dimanche lors d’une incursion de l’armée israélienne dans les camps de réfugiés d’El Boureij et Nusseirat dans la bande de Gaza, selon un bilan hospitalier.

Les Palestiniens, dont les identités n’ont pas été précisées, ont été tués quand les forces israéliennes ont ouvert le feu à l’entrée de ces deux camps, situés au centre de la bande de Gaza. Plusieurs Palestiniens ont également été atteints par des tirs d’autres Palestiniens, a-t-on ajouté.


Un responsable militaire israélien a confirmé qu’une opération était en cours dans le camp d’El Boureij et précisé que les Palestiniens abattus étaient "des activistes armés".

Selon la radio publique israélienne, les soldats sont notamment à la recherche d’armes et d’ateliers de fabrication Qassam, des roquettes de fabrication artisanale tirées vers le territoire israélien.

Les Qassam tirent leur nom des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas qui produit ces engins d’une portée d’environ dix kilomètres et pouvant emporter une charge explosive de 5 kg.

Ces neuf décès portent à 3814 le nombre de personnes tuées depuis le début de l’Intifada fin septembre 2000, dont 2860 Palestiniens et 886 Israéliens.

Cette sanglante opération est survenue après que trois kamikazes et deux policiers palestiniens eurent été tués samedi matin, 6 mars 2004, lors d’un double attentat à la voiture piégée contre un poste de l’armée israélienne proche du terminal routier de Erez, à l’entrée nord de la bande de Gaza.

Dans le nord de la Cisjordanie, un policier palestinien a été tué, samedi 6 mars 2004, par des tirs de soldats israéliens entrés à Tulkarem, et qui ont ouvert le feu en direction de lanceurs de pierres palestiniens. Le policier, atteint de plusieurs balles, n’était pas impliqué dans les affrontements.

Le porte-parole du gouvernement israélien a estimé samedi que cette double attaque devrait rendre "encore plus difficile" le passage en territoire israélien ou dans la zone industrielle proche d’Erez des travailleurs palestiniens qui transitent quotidiennement par le poste militaire visé.

Depuis jeudi soir 4 mars 2004, les territoires palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza sont bouclés totalement par l’armée israélienne de crainte d’attentats à l’occasion de la fête juive de Pourim qui doit être célébrée dimanche 7 et lundi 8 mars 2004.

L’état d’alerte a été renforcé notamment dans la région de Jérusalem, où la police a lancé un appel à la vigilance.

L’armée israélienne a par ailleurs dispersé, samedi 6 mars, quelque 200 manifestants palestiniens qui tentaient de forcer un barrage routier en Cisjordanie pour se rendre dans la Ville sainte, a constaté un journaliste de l’AFP.

Selon une source militaire, l’armée israélienne a arrêté samedi deux activistes palestiniens à Ramallah, tandis qu’une source sécuritaire palestinienne faisait de son côté état de l’arrestation par les forces israéliennes de huit autres Palestiniens à Bethléem (sud de la Cisjordanie).

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source