retour article original

vendredi 23 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AP, 27 janvier 2006

Proche Orient : Le Hamas ne compte pas reconnaître Israël dans l’immédiat, selon plusieurs de ses responsables


GAZA, Bande de Gaza (AP) - Un haut responsable du Hamas dans la Bande de Gaza, Mahmoud Zahar, a expliqué, vendredi 27 janvier 2006, que le mouvement de la résistance islamique n’avait pas l’intention dans l’immédiat de changer de politique et de reconnaître Israël. A Damas, le numéro deux du bureau politique de l’organisation, Moussa Abou Marzouk, a promis, de son côté, que la résistance contre l’occupation israélienne allait se poursuivre.


"Tant qu’il y a occupation et tant que les droits de notre peuple sont bafoués, notre position restera telle qu’elle est. Nous résisterons à l’occupation pour rétablir nos droits", a déclaré le numéro deux du bureau politique du mouvement, Moussa Abou Marzouk. Il a souligné que le Hamas n’a pas l’intention, pour le moment, de reconnaître Israël, "car nous pensons que c’est un Etat qui volé notre terre et expulsé notre peuple. Ces questions doivent être réglées avant que nous parlions de reconnaissance".

"Pourquoi irions-nous reconnaître Israël ? Pourquoi ?", a demandé, de son côté, Mahmoud Zahar, un haut responsable du Hamas, dans la Bande de Gaza, qui a été élu député lors des élections législatives de mercredi 25 janvier 2006, largement remportées par le Hamas. "Est-ce qu’Israël est prêt à reconnaître le droit au retour pour le peuple palestinien ? Est-ce qu’Israël est prêt à reconnaître un Etat (palestinien) indépendant, comprenant Jérusalem ?", a-t-il ajouté. "Nous ne reconnaîtrons personne au dépens de notre intérêt national". Mahmoud Zahar a ajouté qu’un gouvernement dirigé par le Hamas n’aurait pas l’intention de poursuivre les pourparlers de paix avec Israël, à moins, éventuellement, que l’Etat hébreu ne soit prêt à de grandes concessions. "Israël n’a rien à donner aux Palestiniens. A chaque fois, ils nous ont fait perdre notre temps (...) à ne rien appliquer". "Si les Israéliens ont quelque chose qui réponde à la demande fondamentale du peuple palestinien concernant les territoires occupés, les détenus, la question de Jérusalem, nos intérêts nationaux, nous ré-évaluerons cette position".

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source