retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
24 heures.ch, 28 janvier 2006

Proche Orient : La victoire électorale du Hamas du point de vue israélien

par Ouri DANIEL


Un tract électoral du Hamas distribué à des centaines de milliers d’exemplaires appelle à la création d’un Etat palestinien indépendant « de la mer au fleuve », c’est-à-dire de la Méditerranée au Jourdain. Levant toute équivoque sur le sort réservé à Israël, situé entre ces deux limites, ce tract ajoute : « Pas un pouce de la Palestine historique ne doit être cédé. » Et, selon sa charte de 1988, le Hamas (Mouvement de la résistance islamique), estime que le territoire israélien appartient au Waqf, l’institution gérant les biens de l’islam.

Ce programme, qui prévoit aussi l’instauration de la charia, la loi coranique, sur le futur Etat palestinien, a reçu l’assentiment de la majorité écrasante des électeurs (le Hamas a remporté 76 des 132 sièges au Parlement palestinien). Jusqu’ici territorial, le conflit avec l’Etat juif est donc devenu théologique.


« Hamas, hélas », « La Hamastine à nos portes », « L’Iran à deux pas de Tel-Aviv », se lamentait hier la presse israélienne. Pour le premier ministre intérimaire, Ehud Olmert, l’heure est grave : « Nous ne traiterons pas avec une organisation terroriste qui prône notre destruction. » Plus de douze ans après le lancement du processus de paix d’Oslo par lequel Israël et l’OLP se sont mutuellement reconnus, c’est le retour à la case départ.

Mais les principaux chefs de file du mouvement, Ismaïl Hanyeh, Khaled Mechaal ou encore Mahmoud Zahar sont aussi « réalistes » et comprennent que la vie quotidienne de 3,5 millions de Palestiniens est étroitement liée à Israël, qui leur fournit l’eau, l’électricité, les carburants et même les produits de base. Ils devinent aussi que l’Union européenne et les Etats-Unis peuvent difficilement continuer de verser respectivement 500 millions d’euros et 150 millions de dollars par an à l’Autorité palestinienne dominée par le Hamas, qu’ils jugent « terroriste ». Les taxes qu’Israël prélève sur les produits transitant par ses ports vers ou à partir des territoires peuvent en outre être gelées plutôt que de remplir les coffres de l’Autorité palestinienne. Déjà en faillite, celle-ci ne sait pas comment payer, la semaine prochaine, ses 150000 fonctionnaires. Autant dire que la question brûlante de l’unification des divers services de sécurité palestiniens n’est pas en voie d’être réglée.

Il reste que le Hamas peut surprendre favorablement. Par exemple en prolongeant la trêve, au moins jusqu’aux législatives du 28 mars 2006 en Israël. La majorité des Israéliens préconisent d’ailleurs le dialogue avec le Hamas, selon un sondage publié le 27 janvier 2006.

Ouri DANIEL

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Ouri DANIEL

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source