retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
ATS, 30 janvier 2006

Proche Orient : Human Rights Watch demande au Hamas d’arrêter les attentats contre des civils

Suivi d’un commentaire


NEW YORK - L’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW) demande au mouvement résistant palestinien Hamas de s’engager à ne plus prendre pour cible des civils israéliens. Elle souligne que sa victoire aux élections rend cet engagement nécessaire.


Dans une lettre aux dirigeants du Hamas, Human Rights Watch demande que n’importe quel gouvernement formé par le mouvement palestinien exige des autres groupes armés palestiniens de s’engager à mettre un terme aux violences contre les civils. En raison de sa victoire électorale, le Hamas doit étendre et élargir son moratoire annoncé au début de 2005. Il doit s’engager à n’attaquer "en aucun cas des civils à l’avenir", souligne l’organisation américaine. "Les attaques qui ont pour objectif de tuer ou de mutiler des civils violent les principes les plus élémentaires de l’humanité".

Agence télégraphique suisse

Commentaire

On ne peut qu’approuver la requête de Human Rights Watch, mais elle devrait également être adressée au gouvernement israélien, car ses soldats n’éprouvent aucun scrupule à assassiner des civils palestiniens.

Il faut bien voir que le comportement général des Israéliens à l’égard des Palestiniens est le plus souvent ignoble. On peut le comparer au comportement des nazis pendant la Seconde guerre mondiale. La plupart des Israéliens considèrent les Palestiniens comme des sous-hommes. Ils les insultent, les humilient et multiplient les provocations quotidiennes. Des centaines d’enfants palestiniens ont été assassinés par les soldats israéliens, parce que les soldats tiraient dans les fenêtres des maisons, ou parce que les enfants jouaient à proximité de telle ou telle zone interdite par les Israéliens. En s’attaquant aux civils israéliens, les Palestiniens peuvent avoir le sentiment d’utiliser les mêmes armes que l’adversaire.

Pour qu’il y ait désescalade, il faut que l’exemple soit donné par le plus fort, c’est-à-dire le gouvernement israélien. Or, le gouvernement israélien est un adepte de l’abus de pouvoir. Il ne se contente pas de s’en prendre à tel résistant. Il s’en prend également à sa famille.

Il est assurément facile de moraliser, depuis le confort d’un fauteuil, à quelques milliers de kilomètres de distance. Mais il est probable que nous réagirions exactement comme les Palestiniens, si nous nous trouvions à leur place. On rappellera que les Israéliens tuent trois fois plus de Palestiniens que les Palestiniens tuent d’Israéliens. Au bout du compte, les Israéliens ne font que récolter la haine qu’ils ne cessent de semer.

Frank BRUNNER

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source