retour article original

vendredi 26 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
ATS, 31 janvier 2006

Proche Orient : Le Hamas estime que les demandes du Quartette "servent Israël"

Suivi d’un commentaire


GAZA (ATS) Les islamistes du Hamas, vainqueurs des élections palestiniennes, ont rejeté les demandes présentées par le Quartette pour le Proche-Orient. Selon eux, ces demandent "servent les intérêts d’Israël et pas du peuple palestinien".


"Nous demandons à la communauté internationale de respecter le résultat des élections. Pour notre part nous sommes disposés à une coopération avec le monde", a affirmé Mosheer Al-Masri, porte-parole et député du Hamas. Il a notamment rejeté le fait que le Quartette pose des conditions à la poursuite de l’aide internationale aux Palestiniens. "Le problème principal c’est l’occupation (israélienne) et non pas le choix démocratique effectué par le peuple palestinien", a-t-il dit. Le porte-parole a également assuré que, si l’aide continuait à être versée, "le prochain gouvernement fera en sorte que son usage soit contrôlé par la loi et ne permettra pas la corruption".

Réuni à Londres, le Quartette (Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU) a conditionné, lundi 30 janvier 2006, la poursuite des aides internationales à l’Autorité palestinienne au rejet de la violence, à la reconnaissance d’Israël et au respect de la "feuille de route", a annoncé le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan. Selon lui, il est "inévitable que l’aide future soit révisée par les donateurs en fonction de l’engagement du gouvernement (palestinien) au principe de non violence, à la reconnaissance d’Israël, et à l’acceptation des accords et obligations existantes, y compris la feuille de route".

Agence télégraphique suisse

Commentaire

La position politique du Quartette est d’une partialité évidente. Elle ne fait que souligner, une fois de plus, le système des "deux poids, deux mesures" prévalant au sein de la prétendue "communauté internationale" -en réalité les Etats-Unis et leurs vassaux.

On exige des Palestiniens qu’ils renoncent à la résistance, mais on n’exige nullement des Israéliens qu’ils renoncent à l’occupation. On reproche aux Palestiniens le recours à la violence, mais on manifeste la plus grande complaisance à l’égard des crimes continuellement perpétrés par l’armée et les services secrets israéliens. On exige des Palestiniens la reconnaissance de l’Etat d’Israël, mais on n’exige pas d’Israël la reconnaissance de la Palestine, puisque le tracé des frontières du futur Etat palestinien dépend exclusivement de l’arbitraire du gouvernement israélien, lequel ne se gêne pas pour annexer tout ce qu’il veut annexer, sans que le Quartette lève le plus petit doigt pour s’y opposer. A l’égard des Palestiniens, le discours se résume à l’arrogance et au chantage, tandis que la servilité est de règle à l’égard des Israéliens.

En s’associant à un tel arbitraire, l’Union européenne ne peut que se discréditer aux yeux des Palestiniens en particulier et des Arabes en général.

Frank BRUNNER

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source