retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Bénin
AFP, 9 février 2006

Bénin : Arrivée de Luiz Inacio Lula da Silva


Vue de Cotonou

Le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, est arrivé, jeudi 9 février 2006 au soir, à Cotonou, pour une visite officielle de 24 heures au Bénin, a constaté un journaliste de l’AFP.

Bénin


Arrivé en provenance d’Alger, où il a effectué une visite d’Etat de deux jours, M. Luiz Inacio Lula da Silva a été accueilli à l’aéroport de Cotonou par son homologue béninois, Mathieu Kérékou, avec lequel il doit s’entretenir dans la soirée, selon le programme de la visite donné par le ministère béninois des Affaires étrangères. En marge de la visite présidentielle, le ministre du Commerce brésilien, qui accompagne M. Lula, s’entretiendra avec des membres de la chambre béninoise du commerce. Un dÏner sera offert, vendredi 10 février 2006 au soir, par les autorités béninoises, à leurs hôtes brésiliens, qui quitteront Cotonou le soir-même pour le Botswana.

Mathieu Kérékou

Après l’Algérie, le Bénin est la deuxième étape d’une tournée africaine du chef de l’Etat brésilien, qui doit ensuite gagner Gaborone (Botswana), puis Pretoria (Afrique du sud), où il participera, dimanche 12 février 2006, au septième "Sommet sur la "gouvernance progressiste". M. Lula est accompagné d’une importante délégation ministérielle, comprenant notamment les ministres des Affaires étrangères, des Mines et de l’Energie, de la Santé, du Développement et du Commerce extérieur, de l’Intégration nationale, et la secrétaire à la Promotion de l’Egalité.

Luiz Inacio Lula da Silva

Le chef de l’Etat brésilien se rendra, vendredi 10 février 2006, dans la localité de Ouidah, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Cotonou, un des principaux centres de la traite négrière aux 18e et 19e siècle. Il y fera le parcours de "la route des esclaves" et visitera la maison d’un ancien négrier brésilien, Chacha de Souza, de son vrai nom Francisco da Souza, dont l’écrivain anglais Bruce Chatwin raconte les aventures dans "Le Vice-Roi d’Ouidah" (adapté au cinéma par Werner Herzog sous le titre de Cobra Verde). Né à Bahia en 1754, il reçut le monopole de la traite des esclaves du belliqueux roi Adandozan, devint Cha Cha Ier, vice-roi d’Ouidah, en 1818, et l’un des principaux "exportateurs" d’esclaves vers l’Amérique du Sud.

Carte du royaume de Ouidah, en 1764

Depuis son arrivée au pouvoir, en janvier 2003, le président brésilien a prôné un rapprochement avec l’Afrique et cherché le soutien du continent noir aux campagnes du Brésil pour forcer les pays riches à ouvrir leurs marchés agricoles au sein de l’OMC et pour obtenir un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU.

Agence France Presse

Une exécution, au Bénin, au 18ème siècle

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source