retour article original

vendredi 28 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 7 mars 2006

L’Algérie et la lutte contre le terrorisme


Des victimes du terrorisme

ALGER (AP) - Le président du Parlement européen, Josep Borrell Fontelles, a félicité, mardi 7 mars 2006, l’Algérie pour son action contre le terrorisme, affirmant devant la représentation algérienne que le pays était devenu l’"un des partenaires les plus éminents de l’Europe" dans la lutte contre ce fléau.

Algérie


Arrivé, lundi 6 mars après-midi, à Alger, pour une visite de trois jours, à l’invitation des présidents des deux chambres du Parlement algérien, M. Borrell s’est exprimé, mardi 7 mars 2006, devant l’Assemblée populaire nationale (APN) avant de s’entretenir avec le président, Abdelaziz Bouteflika. Dans son discours devant l’Assemblée populaire nationale, il a estimé que l’Algérie était "le pays qui comprend le mieux à quel point ce terrorisme sape les bases d’une société". Il a rappelé à cet égard qu’Alger abrite depuis peu le Centre africain de recherche sur le terrorisme (CAERT) mis en place par l’Union africaine et qui gère des actions en matière de prévention du terrorisme. Pour le président du Parlement de Strasbourg, l’adoption de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale par les Algériens constitue "un pas essentiel pour le retour de l’Algérie à une vie normale". A ses yeux, "il ne peut y avoir de démocratie et de développement sans une société pacifiée".

L’ex-numéro 2 du Front islamique du salut, Ali Belhadj (à droite de l’image), lors de sa libération après 12 ans de prison, à Alger, le 2 juillet 2003

A son arrivée à Alger, Josep Borrell Fontelles a indiqué que sa visite avait pour but de "relancer les rapports entre l’Algérie et l’Union européenne". "Je voudrais que cette visite marque l’effort et la volonté de l’Europe pour établir avec l’Algérie en particulier et le monde musulman en général des rapports très amicaux et constructifs", a-t-il dit. Il devait aborder avec ses interlocuteurs algériens les questions "d’intérêt commun", notamment dans la perspective de l’assemblée générale de l’Assemblée parlementaire euroméditerranéenne prévue prochainement à Bruxelles. Notant que le dernier sommet euroméditerranéen de Barcelone avait "laissé à tous un goût pas tout à fait doux", le président du Parlement européen a estimé qu’il faudrait "travailler plus pour que notre partenariat soit plus efficace".

Associated Press

Josep Borrell Fontelles

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source