retour article original

dimanche 26 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AFP, 10 mars 2006

Proche Orient : Le plan Olmert est une déclaration de guerre, selon Khaled Mechaal


Le leader du mouvement palestinien Hamas, Khaled Mechaal, a qualifié de "déclaration de guerre" le plan du Premier ministre israélien par intérim, Ehud Olmert, selon lequel Israël fixera ses frontières définitives d’ici à 2010.


Dans un entretien à l’AFP, M. Mechaal a affirmé que le plan de "désengagement unilatéral israélien des territoires palestiniens", proposé par M. Olmert, était "une déclaration de guerre contre le peuple palestinien". "Il ne s’agit pas d’un plan de paix, mais d’une déclaration de guerre qui permettra à Israël de rester dans une grande partie de la Cisjordanie, de maintenir le mur et les colonies, de refuser toute concession sur Jérusalem-est et de rejeter le droit de retour des Palestiniens", a dit M. Mechaal, interrogé à son domicile du quartier Mazzeh, à Damas. "Il s’agit d’un désengagement unilatéral de la part d’Israël sur la base de ses intérêts sécuritaires et non des exigences de paix", a ajouté M. Mechaal, selon qui le plan Olmert prévoit "un retrait des zones à forte densité palestinienne". Puis "Israël décidera unilatéralement des frontières, ce qui clairement n’est pas un plan de paix mais une déclaration de guerre". "Olmert est en train de commettre les mêmes erreurs que Sharon envers le peuple palestinien", a ajouté M. Mechaal, selon qui ce plan est identique au plan de désengagement unilatéral qu’avait proposé le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, actuellement dans le coma.

"Hamas est totalement engagé à mettre fin à l’occupation israélienne", a dit le chef du Hamas, soulignant que le mouvement souhaite "bâtir une paix réelle et juste". "Lorsque Israël s’engagera à se retirer jusqu’aux frontières de 1967, y compris Jérusalem-est, détruira le mur, démantèlera les colonnies, reconnaîtra le droit au retour des réfugiés et des déplacés palestiniens et libèrera tous les prisonniers palestiniens, alors le Hamas prendra des mesures sérieuses vers la paix", a ajouté M. Mechaal. Interrogé sur le cessez-le feu, M. Mechaal a relevé qu’il "engageait deux parties. Or la communauté internationale ne demande un tel engagement que des Palestiniens car ils sont la partie vulnérable".

M. Olmert avait indiqué, jeudi 9 mars, qu’en cas d’accession au pouvoir après les législatives israéliennes du 28 mars 2006, Israël ferait en sorte "dans les quatre ans" que "ses frontières permanentes lui permettent de se séparer de la majorité de la population palestinienne et de préserver une importante et stable majorité juive". Il n’avait pas précisé le tracé exact des frontières en question, mais dit que leurs grandes lignes devraient inclure en Cisjordanie occupée les colonies du Goush Etzion, le pourtour de Jérusalem, les colonies d’Ariel et de Maalé Adoumim, ainsi qu’une zone de sécurité dans la vallée du Jourdain.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source