retour article original

dimanche 23 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AFP, Reuters, 14 mars 2006

Proche-Orient : L’armée israélienne force l’entrée de la prison de Jéricho


JERICHO (AFP) - L’armée israélienne a pénétré, mardi 14 mars 2006, à l’intérieur de la prison de Jéricho, en Cisjordanie, et a commencé à procéder à des arrestations de détenus, de gardiens et d’officiers de sécurité.


L’armée a investi la prison de Jéricho pour tenter de capturer le chef du groupe FPLP détenu pour l’assassinat d’un ministre israélien, et un Palestinien a été tué dans l’opération, selon des sources palestiniennes. Ahmed Saadat et trois autres membres du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), détenus sur ordre d’un tribunal militaire palestinien, en avril 2002, pour l’assassinat du ministre du Tourisme, Rehavam Zeevi, en 2001, sont incarcérés à la prison de l’Autorité palestinienne, à Jéricho, sous supervision américano-britannique, depuis 2002. L’opération a été lancée à la suite d’informations faisant état d’un projet du dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas, de libérer Ahmad Saadat et ses "complices", selon la radio israélienne.

Le bâtiment de la prison est encerclé par des blindés et plusieurs dizaines de jeeps tandis que des hélicoptères survolent le site. Selon le ministre israélien de la Sécurité intérieure Gédeon Ezra, "l’opération a été ordonnée par le Premier ministre (par intérim, Ehud Olmert) dans le cadre de la lutte anti-terroriste. Nous nous sommes engagés à ce que les assassins du ministre Rehavam Zeevi restent derrière les barreaux".

Le 7 mars, M. Abbas s’était dit prêt à libérer Ahmad Saadat, si le FPLP le déchargeait de toute responsabilité pour sa sécurité. Il avait auparavant affirmé craindre que M. Saadat, élu député lors des élections législatives de janvier 2006, ne soit assassiné par Israël s’il était libéré. Des responsables israéliens ont récemment prévenu qu’Israël était prêt à éliminer les quatre membres du FPLP détenus à Jéricho au cas où ils seraient libérés. Ils avaient mis en garde M. Abbas contre leur éventuelle libération.

Selon Toufic Abou Khoussa, le porte-parole du ministère palestinien de l’Intérieur, "les Américains et les Britanniques ont quitté la prison 15 minutes avant le début de l’opération. Les Israéliens ont demandé aux forces de sécurité de baisser leurs armes et de ne pas résister. S’ils refusent, ils ont dit qu’ils bombarderaient l’enceinte". "Les troupes israéliennes sont entrées dans la prison pour arrêter des dizaines de détenus civils, des policiers palestiniens et des membres de la sécurité nationale", a affirmé un policier palestinien sur place, Mohammed Manasrah. Un Palestinien, un membre des services de sécurité de la prison, Abou Al-Amine, a été tué par balles dans l’opération, a-t-on appris de source sécuritaire palestinienne. Dix-huit autres Palestiniens ont été blessés. Les militaires ont appelé par haut-parleurs les détenus palestiniens à se rendre. Des bulldozers de l’armée ont commencé à démolir les murs d’enceinte du complexe où se trouve la prison.

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, actuellement en Europe, a condamné dans un communiqué de son bureau l’opération israélienne. "Nous tenons pour responsables les gardiens américains et britanniques qui avaient pris la responsabilité de garder les prisonniers. Nous les tenons entièrement responsables pour toutes menaces contre Ahmad Saadat et de Fouad Choubaki (un responsable du Fatah) et leurs collègues", a affirmé le texte. Le Premier ministre palestinien désigné, Ismaïl Haniyeh, chef de file du mouvement Hamas, a mis en garde contre toute "atteinte à la vie" de M. Saadat. A Damas, un membre du bureau politique du FDLP, Maher Taher, a mis en garde Israël contre "l’assassinat" de son chef Ahmad Saadat, avertissant que la riposte du mouvement "sera dure".

Dans ce contexte, des membres du FPLP ont tenté d’enlever un ressortissant américain dans la bande de Gaza, ont indiqué des sources sécuritaires palestiniennes en précisant que les forces palestiniennes avaient réussi à faire avorter cette tentative.

Agence France Presse

Des Palestiniens prennent d’assaut le complexe de l’Union européenne à Gaza

GAZA (Reuters) - Des membes du Front populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) ont pris d’assaut le complexe de l’Union européenne, à Gaza, brisant des vitres et provoquant d’autres dégâts, rapportent des témoins.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source