retour article original

samedi 25 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (3ème partie) : Mars 2004
AP, 11 mars 2004

Une Française bloquée en Haïti alors qu’elle allait chercher sa fille récemment adoptée


Vue de Rouen

ROUEN (AP) - Une Française résidant à Esteville non loin de Rouen (Seine-Maritime) est actuellement bloquée en Haïti, où elle est venue chercher une petite fille adoptée il y a peu, a-t-on appris jeudi de source familiale.

Marjorie Faucon, 37 ans, infirmière célibataire qui a officiellement adopté une petite Haïtienne répondant au prénom de Naïké, a embarqué le 2 mars à bord d’un avion pour Haïti, via Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), arrivant à destination le lendemain, alors qu’éclataient plusieurs fusillades.

L’aéroport de Port-au-Prince, le 3 mars 2004


Selon les parents de la jeune femme, "le ministère des affaires étrangères et la mission adoptions internationales lui avaient déconseillé de prendre son billet, insistant sur le fait que ce déplacement était risqué, mais Marjorie n’en pouvant plus d’attendre n’a rien voulu entendre".

"Nous avons pu contacter Marjorie par téléphone et nous savons que notre fille a pu récupérer Naïké avant d’aller se réfugier dans un hôtel qui accueille les nombreux étrangers à l’extérieur de la capitale haïtienne", a précisé Danièle Faucon, la mère de Marjorie.

Scène de rue à Port-au-Prince, le 3 mars 2004

Contactée par Associated Press alors qu’elle est actuellement bloquée dans son hôtel non loin de Port-au-Prince, Marjorie Faucon a de son côté expliqué qu’elle avait pu "pour la première fois serrer Naïké très fort dans ses bras" mais qu’il lui était impossible de "fixer pour l’instant une date de retour", la situation dans l’île étant très tendue.

De leur côté, les parents de Marjorie attendent avec impatience le retour de leurs fille et petite-fille afin de leur "préparer un comité d’accueil et une grande fête". "Naïké devait être parmi nous en décembre mais un problème de passeport a repoussé son départ d’Haïti. Ensuite, nous avons cru qu’elle pourrait arriver en France en janvier mais une fois encore, il y a eu des difficultés avec son passeport. Nous sommes très inquiets", a expliqué Danièle Faucon.

Si les grands parents sont impatients, ils le sont sans doute moins que Elyna, une petite Cambodgienne adoptée il y a quatre ans par Marjorie Faucon, et qui n’en peut plus d’attendre sa nouvelle petite soeur.

Associated Press

Scène de rue à Rouen

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source