retour article original

lundi 26 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AP, 6 avril 2006

Proche Orient : Nouvelle provocation israélienne


RAMALLAH, Cisjordanie (AP) - La police israélienne a arrêté, jeudi 6 avril 2006, un ministre du nouveau gouvernement palestinien dirigé par le Hamas, selon des sources du mouvement de la résistance islamique. Il s’agit de la première arrestation de l’Etat hébreu depuis la prise de fonction du gouvernement palestinien la semaine dernière. La police israélienne n’a fait aucun commentaire sur cette arrestation mais des responsables de la défense israélienne ont confirmé cette arrestation.


Khaled Abou Arafa, ministre en charge des affaires liées à Jérusalem, a été interpellé, avec son garde du corps, alors qu’il était en route pour Izzariya, une banlieue de Jérusalem située en Cisjordanie et où il envisageait d’ouvrir un bureau, ont précisé ces responsables du Hamas. Il devait signer la réception du local et des équipements remis par son prédécesseur, Ziad Abou Zayyad. Selon ces responsables du Hamas, des jeeps israéliennes avec des membres des forces paramilitaires ont intercepté la voiture d’Abou Arafa à un barrage à l’entrée d’Izzariya, a précisé Ahmed Jalajel, un photographe du quotidien en langue arabe "Al-Quds", qui se trouvait dans la voiture du ministre au moment de son arrestation. "Ils (les soldats israéliens) nous ont demandé nos papiers et ils nous ont demandé de sortir de la voiture. Il (Abou Arafa) a déclaré qu’il ne sortirait pas. Ils ont ouvert les portières et l’ont poussé dehors", a expliqué Jalajel à l’Associated Press. Il a ajouté qu’il a essayé de prendre une photo de la scène, mais les soldats israéliens lui ont brisé son appareil.

Une partie d’Izzariya est englobée dans Jérusalem qui est au coeur du conflit israélo-palestinien. Israël revendique l’intégralité de la ville, tandis que les Palestiniens veulent que la moitié Est de la ville devienne la capitale de leur futur Etat. Abou Arafa, un habitant de Jérusalem né en 1961, a été incarcéré à plusieurs reprises par Israël par le passé.

Associated Press

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source